Blog

Bienvenue sur mon blog, ici je rassemble mes pensées sur la peinture, le langage, la joie et la difficulté de se dire « artiste ».

« Chamanique » parce que dans le fond je ne suis qu’un tuyau.

Bonnes lectures.


Tous mes contenus :

linktr.ee/patrick.blanchon

Se procurer « Propos sur la peinture » livre broché 194 pages

Livre « Propos sur la peinture » Patrick Blanchon

90. Notule 90

Le propre du désœuvrement est de ne s’occuper que de lui-même. Même si je sais qu’il suffit de prendre un pinceau et une toile et d’y aller sans réfléchir, il y a des jours où c’est plus fort que moi, […]

89. Notule 89

Vous savez quelque chose, j’aime pas ce mot mais disons le : une expertise… ( sans pouffer svp) et là vous recevez une avalanche de questions, et pas de skis pour vous tirer d’affaire. D’ailleurs évidemment je n’ai jamais skié […]

88. Notule 88

Et bien je sais fabriquer de l’or à présent, c’est vrai, ce n’est plus à remettre en question. Sauf que ça ne me sert strictement à rien, que je m’en tamponne allègrement le coquillard. Comme quoi le désir est inépuisable, […]

87. Notule 87

Se faire reluire le berlingot. Une expression de mon vieux qui la tenait de son vieux probablement. Expression ancienne donc qui se passe comme un relais dans la famille. Plutôt péjoratif si possible, comme pour dire, t’as rien d’autre à […]

86. Notule 86

Comme il y avait ce risque évident de se retrouver gros jean comme devant, j’ai toujours éprouvé beaucoup de compassion pour les personnages les plus affreux rencontrés dans ma vie. Comme si c’était une manière de prévoir une certaine sollicitude […]

85. Notule 85

Il y a toujours un moment où la profondeur se transforme en surface, où tous les efforts ne sont que des coups d’épée dans l’eau. La profondeur pas plus que la surface n’y sont pour rien, c’est limpide. Non, ce […]

84. Notule 84

Voici un pays totalement inconnu, c’est la journée à venir qui s’étend devant vous. Vous n’avez rien préparé la veille, pas de bagage, pas de projet, pas d’idée particulière et vous voici rendu à son seuil après une plus ou […]

83. Notule 83

L’essence est à la mode autant que l’essentiel. Et comme les deux coûtent cher de tant de façons diverses. Sans parler d’argent. Mais d’un capital d’errances et d’égarement propre à la notion d’urgence des temps. Ce capital dilapidé en grande […]

82. Notule 82.

Plaisir de voir le plaisir Des enfants qui dessinent à l’atelier du soir. Peu de questions Moins. C’est sans doute parce que j’ai posé sur la table ces crayons Woodies de chez Stabilo. Une pure merveille aquarellable. Et dans le […]

81. Notule 81

Vous qui êtes obsédé. Zob cédé. O cédar dit l’aspi Rateur. Et jules aussi César veni vedi vite chié. fini les druides et druidesses oh nous voici bons comme la romaine. laitue, l’es tu lustucru. Mais flûte Pan revient s’il […]

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.