L’éducation du regard

Nous regardons et ne voyons pas grand chose.Nous pensons et c’est fichu. Nous pensons voir ce qui n’a rien à voir.
Parce que nous sommes envahis par une foule d’images parasites qui s’interposent entre nous et la réalité.
Du coup nous fabriquons une réalité commune si je puis dire mais ce n’est pas la notre.
Le poids de la peinture au cours des ages, toutes ces œuvres formidables que nous conservons au fond de la rétine il faudrait les balayer dans l’instant présent et revenir à un état sans langage, sans souvenir, sans futur non plus.
Juste être là les yeux bien ouverts . S’y fier et domestiquer la main pour qu’elle suive le tracé.
Qu’importe la maladresse car ce que l’on recherche avant tout c’est simplement notre adresse véritable qui ne ressemble à nulle autre.
Combien de fois m’a ton dit : c’est moche ça va finir à la corbeille …
-recule toi, ferme les yeux, ouvre les à nouveaux, tiens je mets un cadre pour voir ….
et maintenant ?
Il faut des années de dés-apprentissage pour apprendre à voir et en tant que prof c’est aussi cela mon boulot que de détecter dans le moche le merveilleux qui s’y cache.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.