« Arrête de penser pour moi »

A chaque fois c’était la même chose, quand il se sentait acculé, il la regardait et en deux ou trois phrases il pointait ses failles comme pour mieux s’évader des siennes. Pendant qu’elle réfléchirait à ça, il serait tranquille 5 minutes. Et puis généralement, il tournerait les talons, prendrait sa veste et sortirait prendre l’air, ou bien il s’enfermerait dans le mutisme en s’installant devant la télévision.

Mais ce jour là, elle lui avait répliqué:

-« Arrête de penser pour moi » et il s’était retrouvé un peu con.

Oh ça il connaissait bien, il allait trouver rapidement une pirouette à nouveau, mais pour l’instant il désirait juste être en paix, alors il prit sa veste et sorti de l’appartement.

Il faisait beau et il se dit qu’il pourrait se rendre sur le nouveau port qui venait juste d’être construit, en contrebas du métro Bastille.

Les premiers bateaux de plaisance étaient sagement arrimés au quai, leurs gréements, se reflétaient doucement à la surface calme de l’eau et il se mit à imaginer comment ça pouvait être d’être riche et de posséder un de ses bateaux.

Autrefois il avait aidé un couple d’amis à construire leur bateau sur le bord de l’Oise. Des mois d’effort par tous les temps, et puis un soir le bateau avait disparu et il n’avait jamais plus revu les deux hommes. Il était revenu chez lui avec sa caisse à outils et une étrange impression de vide.

Ensuite les années étaient passées à une vitesse sidérale et au cours de celles ci il avait peu à peu enfoui au fond de lui ses désirs de navigation, ses rêves de jeunesse, ses aspirations à la liberté. En faisant bien la part des choses il ne pouvait pas s’empêcher d’éprouver comme une immense trahison d’à peu près tout ce en quoi il avait un jour espéré.

Il sorti son paquet de cigarettes et en alluma une puis la chaleur du soleil lui procurant une sorte de caresse consolatrice il décida d’aller s’asseoir sur un banc pour étudier d’un peu plus près cette sensation, et bientôt il s’endormit.

Lorsqu’il rentra à l’appartement il vit que son couvert était mis sur la table. Il examina la casserole sur la cuisinière, celle ci était froide et en soulevant le couvercle il vit un reste de ragoût de mouton, son plat préféré. Il alluma le gaz et retournant au salon, il commença à la chercher, puis comme il ne la vit pas, il alluma la télévision.

Le programme diffusait un télé crochet et il se rendit compte combien il avait lâché le fil de l’actualité musicale. Tous ses jeunes et moins jeunes chantaient des trucs qui ne faisaient absolument aucun écho en lui, qui ne déclenchaient aucun souvenir de bon moment, ni de mauvais d’ailleurs. Cela le rendit sombre. Cette absence de suivit correspondait en tout point avec l’absence de suivit de tout ce qu’il avait abandonné au fur et à mesure des années depuis qu’ils s’étaient mis en couple.

L’émission touchait à sa fin lorsque l’odeur de brûlé parvint à ses narines. il se leva en hâte mais c’était trop tard, une épaisse fumée avait envahi la petite pièce et commençait à atteindre le couloir. Il souleva le couvercle de la casserole, tout était noir et charbonneux, carbonisé. Il ouvrit la fenêtre et plaça la casserole dans l’évier en la remplissant d’eau. Il se demanda encore où elle était passée ?

Il se rendit à la chambre et ouvrit les placards. Il nota la justesse de son intuition soudaine toutes les étagères étaient vides.

Alors il revint à la cuisine, ouvrit le frigo découvrit qu’il restait du jambon et avec le reste de pain il se confectionna un sandwich, puis il revint s’asseoir devant la télévision.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.