Chaque jour je coche un à un les éléments d’une petite liste rédigée mentalement depuis bientôt une année. Ce sont les actions que je dois mettre en place pour gagner ma vie de peintre. Ils sont peu nombreux, car la simplicité me convient mieux que tout. Leur seul impératif est d’être régulier. Si j’en omettais un au cours de ma journée, il n’y aurait pas mort d’homme, mais ça me ferait veiller plus tardivement. Je me demanderais alors si mon système n’est pas encore trop complexe au point que ne puisse satisfaire à toutes ses nécessités. Alors il me faudrait encore réfléchir pour biffer peut-être une action que je n’arriverais pas à réaliser régulièrement, si elle me coûte trop en énergie, en réflexion, ou en temps, les seuls carburants dont je dispose gratuitement.

Publicités

prof d'arts plastiques, fabriquant de tableaux. @patrickblanchon38550 http://patrickblanchon.com

%d blogueurs aiment cette page :