Les samouraï de l’art

Effacement huile sur toile 2019 Patrick Blanchon

En dehors de l’activité de peindre, plus aucune émotion pour accomplir les tâches nécessaires à promouvoir le travail accompli. Enchaîner les taches, encaisser sans broncher les refus, les peut-être, les j’adore et les oui mais. Devenir un samouraï de la peinture sans perdre son âme de peintre. Voilà la difficulté à laquelle doivent se confronter bien des ami(es) artistes. Tout ce que l’on se dit et se martèle ne sert à rien en mal comme en bien sur ce cheminement. Rester impassible face à l’information et corriger le tir avec souplesse sans animosité c’est une façon de ne pas se réjouir ni se lamenter de trop sur son compte.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :