Le malheur, la haine et après ?

Tout serait parti d’un malentendu, comme d’habitude. Un amour. Je t’aime moi non plus. Et la croisière sous beau fixe se serait transformée en cabotage, pour s’achever en naufrage un peu avant de parvenir entre Charybde et Scylla. Il y aurait eut comme une fatigue du désir, alors la certitude serait née, maquillée en gorgone et les joueurs auraient regagné les vestiaires en silence.

Alors il y aurait eut le malheur, et puis très vite la haine, issue de cette affreuse sensation de trahison, d’imposture baignée dans un savoureux jus de lâchetés.

Ensuite les jours seraient passés, les jours passent toujours et avec le temps atténuent les contours jusqu’à les rendre flous, la profondeur de champs s’installe alors et ne devient nette que la bêtise au premier plan.

Puis il y aurait eu un matin, un premier chant d’oiseau et on se serait surpris à l’accompagner en sifflotant aussi, comme pour l’accompagner. Et un poids serait tombé, comme un épais manteau qu’on dépose à l’arrivée du printemps.

Une acuité soudaine, comme une part de soi enfin retrouvée, une seconde naissance peut-être sans la difficulté des vestibules, des antichambres, une acuité oui comme une justesse ancienne qui reviendrait à soi comme un jeune chiot confiant remuant la queue au retour de son maître.

Alors on verserait le café dans le filtre, on remplirait à nouveau le réservoir d’eau, et on pousserait sur le bouton pour mettre en route la transformation incroyable de tout ce grain moulu qui procure un goût amer et réconfortant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.