A quoi sert l’art ?

crédit photo ETIENNE LAURENT/EPA/Newscom/MaxPPP

L’art est avant tout un lieu, un espace, un temps particulier pour celle ou celui qui l’exerce. En dehors de toute considération intellectuelle c’est avant tout la mise en place d’un espace temps.

C’est ici que se déploient les actions d’un individu qui, par l’entremise d’un code qu’il imagine, refonde l’univers non en le modifiant mais en nous proposant une nouvelle lecture de celui ci.

C’est par l’entremise du code crée ainsi par l’artiste et de nouveaux agencements des formes issues de cette poétique, de ce langage, que peuvent sourdre  » en même temps » l’étrange et le familier, et cet instant en suspens provoque le silence. Enfin c’est de ce silence si particulier que l’émotion jaillit.

Dans cet art de la représentation qu’est la peinture l’artiste propose depuis la nuit des temps des grilles de lecture pour décrypter le monde et nous le faire ainsi appréhender.

Que ce soit par les motifs géométriques pariétaux, que l’on retrouve aussi bien en Afrique qu’en Australie puis les fabuleuses peintures sur les parois de Chauvet ou Lascault, on voit bien que deux courants existent depuis la nuit des temps entre représentation figurative, ou représentation symbolique, voire abstraite. Nous n’avons pas inventé grand chose de plus tout au long de l’histoire de la peinture.

On dirait qu’à chaque fois il s’agit de revenir à l’origine du monde pour un artiste, et c’est assez récent qu’il faille pour ce faire détruire ce qu’il pense être  » un vieux monde ».

Cela prend des proportions formidables parfois d’autant que nous sommes coupés de la vie spirituelle qui permettait plus facilement aux artistes d’autrefois le retour vers cette « origine ». Les mythologies ne servent qu’à revivre, à emporter tout un peuple pour la revivre cette cosmogonie; plaçant ainsi l’acte ordinairement profane dans une configuration sacrée qui lui redonne sens. C’est que le profane n’est qu’oubli du sacré.

L’art tisse depuis la nuit des temps des liens étroits avec ce sacré et ce n’est aussi que trés récemment que l’on peut parler d’un art « profane » finalement.

Avec la renaissance et l’émergence des signatures ( Philippo Lippi) l’individu et son art finissent par se confondre. La notion de concurrence provoquée par l’apparition des mécènes , par la « commande » renforce cette notion de confusion entre oeuvre et artiste.

Ce qui permettait d’œuvrer à un tailleur de pierre du moyen age aujourd’hui inconnu n’était pas l’idée de notoriété ou de richesse ni même la recherche d’une originalité qui l’eut distingué de ses confrères. La plupart était de simples artisans anonymes qui avaient appris le geste et qui tentaient de le reproduire le plus fidèlement possible. la rigueur passait avant le style. Et d’ailleurs comme pour les peintres de sceaux en chine c’est au bout de longues années de rigueur que le style particulier d’un sculpteur se distinguait d’un autre, non pas par des choses spectaculaires mais de légers détails visibles seulement par les connaisseurs.

Cette tradition de reproduire fidèlement le geste appris finalement n’est t’elle pas profondément en lien avec cette recherche de l’origine du monde ?

N’est t’elle pas par la répétition d’un rituel quasi shamanique une forme d’incantation afin de trouver ce fameux espace temps particulier depuis lequel tout aura germé ?

Aujourd’hui l’art sert à propulser des messages d’avertissement concernant l’écologie, la fin du monde possible, les brutalités policières, l’injustice des gouvernements, et on peut se demander si telle est sa fonction ou si l’art n’est pas devenu prétexte pour communiquer, pour revendiquer, pour dénoncer … Il y a quelque chose là dedans qui ne résiste pas au temps qui passe et je crois que justement ce qui constitue une véritable oeuvre d’art c’est d’annuler cette impression de temps qui passe.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.