La surdité à l’impossible

Patrick Blanchon Peinture à l’huile

Ce qui est possible et impossible n’est souvent qu’une question d’oreille. Il suffit d’être par fatalité ou volonté un peu dur de la feuille et l’impossible alors s’évanouit comme par magie.

Si on te martèle que quelque chose est impossible, et que tu y crois alors cette chose sera vraie pour toi. Mais si tu l’ignores aucune frontière n’existe entre possible et impossible.

Impossible de dépasser 4 mn et des poussières pour ces coureurs à pied et puis il y en a eut un qui ne le savait pas et qui à couru la distance en 3.59 mn. Et le plus intéressant c’est que désormais bien d’autres courent autour de 3.50 mn la même distance …

Toutes les révolutions commencent par un coup de canif sur la peau dure de l’impossible, cela parait ridicule bien sur et puis soudain cela devient dangereux pour finir en évidence.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.