Impeccabilité

En tant que peintre je suis un être engagé depuis longtemps dans une voie que je n’ai pas choisie. L’envie de créer ne m’a apporté que des problèmes durant toute ma vie et durant longtemps j’ai lutté contre cette envie.

Je culpabilisais quand ce que je considérais comme « une perte de temps » écrire, peindre me procurait plaisir et paix alors que j’aurais du normalement me trouver à l’usine, au bureau, dans ce que tout le monde nomme « la vie active ».


J’ai mis des années à me débarrasser de cette culpabilité.ce fut sans doute l’un des plus importants travaux.


Je ne saurais dire exactement ce qui m’a permis d’assumer mon rôle de peintre tant les facteurs de convergence sont multiples, c’est un peu comme lorsque tu mets un rat dans un labyrinthe, au début il se cogne au bout de chaque voie sans issue et puis peu à peu il se rend compte qu’il n’y en a vraiment qu’une seule qui mène à l’assiette.


J’ai évidemment cherché pleins de sentiers divers et variés par la philosophie, le mysticisme la magie blanche et noire, les jeux vidéos aussi, les femmes, j’ai toujours été curieux de tout. Aucune de ces voies ne mène vers soi, pas une seule, mais c’est l’ensemble de toutes ces voies qui m’ont permis de découvrir qui je suis.
Cela aussi je l’ai refusé. Pour qui donc me prenais je donc ? quelle prétention ? Il y a toujours en moi quand je pense à tous ces parcours une toute petite voix qui me murmure : ne te berne pas toi même. et cette petite voix j’ai fini par sympathiser avec elle le long du chemin, je l’ai appelée « l’impeccabilité », en souvenir de mes amis Carlos Castaneda et aussi Luis Ansa.


C’est quoi l’impeccabilité finalement ?

je vais essayer de le clarifier le mieux possible pour que tu comprennes et peut-être qu’au fond de toi tu entendras la même petite voix et tu diras mais oui c’est exactement cela.

Mais ne te presses pas, lis moi bien


L’impeccabilité n’est pas la perfection. Elle est bien trop délétère pour avoir quoi que ce soit à voir avec la solidité, la rigidité de la perfection.L’impeccabilité ne s’atteint pas , on ne peut que vouloir être impeccable, tu vois la différence ?


Et pour cela nous avons deux outils : devenir excellents et maîtriser notre art , car je te parle de peinture , mais je pourrais te parler de vol ou de mensonge, cela ne fait aucune différence dans la recherche de l’impeccabilité.


Une fois cela acquis, tu deviens alors compétent pour suivre les recommandations de cette petite voix et tu abandonnes les recommandations habituelles je veux dire celles de tes peurs
Il faut arrêter d’être uniquement compétent aux réactions de tes peurs, des recommandations de la société, de ta famille , arrête d’obéir aussi, d’obéir à des personnes mais aussi à la fidélité que tu portes à tes convictions ! ça aussi lâche le,ça ne sert à rien dans ce chemin. Tout ça t’empêtre pour rien.


Plus tu vas te délester de toutes ces choses plus tu entendras mieux la petite voie et plus tu seras sur ton chemin, le seul pour toi.


Cette petite voix appelle la comme tu voudras, mais l’emphase brouille la vue et l’ouïe, reste simple, la petite voix , c’est suffisant.


Etre impeccable ne veut pas dire vivre en ermite ni se croire au dessus du bien et du mal, pas du tout c’est juste être soi impliqué dans la relation que tu as avec le monde. Tu peux vivre tout à fait normalement dans le monde et en même temps ne pas perdre le son de la petite voix.

Tu peux percevoir la permanence de l’être et en même temps être dans l’impermanence du changement, du temps et vivre tout cela comme étant une seule chose, ton chemin.


Tu peux tenter le coup de te faire initier par qui tu voudras et peut être trouveras tu quelqu’un de sérieux et de sincère animé de l’intention juste. Le problème c’est d’être capable de reconnaître tout cela chez un maître… Tu peux aussi te tromper et tomber sur des charlatans ( rire) rien de grave cela aussi fait partie de la recherche d’impeccabilité.
Les choses sont bien plus simples que ce qu’on pense, parce qu’on pense énormément justement.

Une chose est certaine c’est qu’il y a énormément d’humour de la part de la petite voix comme de la vie. C’est un humour qu’on n’accepte pas facilement au début, surtout quand on a pu être tellement orgueilleux comme je le fus, car on est orgueilleux et voilà vite on se sent blessé. Mais avec le temps on finit par savourer les conjonctions spirituelles , drôles de la petite voix et de la vie qui frappent toujours juste au bon moment.

Il y a une forme de combat à mener si tu ne veux pas sombrer dans ce néant sans magie ni rêve que représente « l’à quoi bon moderne ».Mais courage ! Il faut cependant le traverser et s’en relever.

Beaucoup d’appelés peu d’élus tu sais cela aussi fait partie du chemin. Tu verras des gens bien plus forts que toi et tu te sentiras ridicule pour apprendre l’humilité, la vraie. Mais il faut serrer les dents, avaler des couleuvres, des cafards que veux tu faire d’autre ?

Si tu veux faire autre chose que ce ton être et la vie ont choisi pour toi, ne t’inquiète pas elle te remettra toujours sur ton chemin que tu le veuilles ou non, par contre essaie de ne pas être cancre trop longtemps quand même car il y a un but à tout cela , une fois que tu es  » impeccable » pas d’autre continuité que de t’engager pour l’autre qui ne l’est pas, qui ne le sera sans doute jamais parce qu’il ignore complètement ce que c’est.

Publicités

Publié par Patrick Blanchon

prof d'arts plastiques, fabriquant de tableaux. @patrickblanchon38550 http://patrickblanchon.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :