Tout porte à croire.

Tout porte à croire

Mais rien n’est sur,

M’aimeras tu encore demain

Comme je t’aime, aujourd’hui ?

Cet entre deux pour être Un

Sans toi ni moi

Est ce une présence

Ou une absence ?

Laissons la question en suspens

Et profitons de ces instants

Ou toi et moi

C’est entre nous

plongeons dans ce naufrage

prévu de l’île.

Tout porte à croire

Mais rien n’est sûr,

Et nos absences respectives

rempliront nos regards

redonnant à la présence

De nos 20 ans

L’amer secret

des espérances

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :