Le livre

Tableau de Lu Hui peintre humaniste

Ecrire un livre a toujours été un projet, une tache de fond en tous les cas pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que j’y renonce.

C’est que je ne savais pas quelle forme donner à un tel livre.

Allait t’il s’agir d’un roman, d’une série d’essais, d’un recueil de nouvelles , d’une auto fiction pseudo biographique ?

Dans le fond je tentais de rapprocher ma production comme d’habitude d’une forme existante. D’une forme rassurante au moins pour un éditeur qui désirerait éditer un tel livre.

Cette question est longtemps restée en suspens.

Elle redevient actuelle ces derniers temps quand je vois la quantité de textes écris sur ce blog.

Alors cher lecteur c’est ton avis qui compte je crois aussi, qu’en pense tu ?

Tout cela vaut t’il la peine d’en faire un livre, voir plusieurs ?

Quant à moi je n’en sais toujours rien. Je me contente d’écrire au jour le jour comme un paysan qui va au champs parce que c’est son quotidien. Parce que sans ça il ne peut vivre.

On sait aujourd’hui qu’un paysan vit de très peu, presque seulement de l’amour de son travail, d’eau fraîche et d’une régularité têtue mais vitale à se rendre chaque matin à son labeur sans quoi sa vie n’aurait aucun sens.

3 commentaires sur “Le livre

  1. Pour moi oui, ça pourrait prendre la forme d’un récit (romancé ou non) autobiographique, en regroupant ceux que vous avez déjà postés. C’est complètement idiot mais sur le blog, si vous justifiez le texte, ça facilite la lecture et donne une forme aboutie.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :