L’art de perdre son temps

Le temps c’est de l’argent dit-on ce qui nous ramène au capital comme à chaque fois que l’on tente de donner une « valeur » aux choses. C’est sans doute vrai pour la plupart des gens puisqu’il semblerait qu’il existe une demande et donc une multitude d’offres pour monnayer un meilleur emploi du temps.

J’ai eu un jour la curiosité de vouloir chercher sur internet les mots organisation, planning, tâches et, depuis ma boite mail est envahie de propositions toutes plus alléchantes les unes les autres pour me former à la fameuse gestion du temps.

En dépit de ces chances, je ne suis pas parvenu à obtempérer vraiment. Je n’ai pas trouvé l’or du temps mais plutôt des vendeurs de pelles et de pioches extrêmement aguerris aux tactiques de la persuasion.

Comme parallèlement à cela je m’interroge beaucoup sur l’art et la définition qui me conviendrait du mot artiste, j’ai finit par m’apercevoir que j’excellais dans cet art encore mal connu évidemment car craint et peu encouragé, qui est celui de perdre son temps.

2 commentaires sur “L’art de perdre son temps

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :