Mes vœux

Tous les ans il faut passer par cette habitude de présenter ses vœux, et malheur à celle ou celui qui oubli ou omet plus ou moins volontairement de sacrifier à l’usage.

Alors bien que peu convaincu sur la portée hypothétique de tout ce que je pourrais former comme souhaits pour cette nouvelle année, mais peu importe le but pourvu qu’on ait l’ivresse d’espérer en chemin, je m’y mets.

D’abord je suis incapable de souhaiter du mal à qui que ce soit, donc je ne souhaiterai que du bien à tous par pure lâcheté, ou par handicap comme vous voudrez.

Les gens qui me sont chers le sont toute l’année et donc je n’ai pas vraiment besoin du 31 ou du 1er pour les assurer de leur préciosité.

C’est assez fou je te le concède, je n’ai nul besoin de côtoyer les gens que j’aime toutes les 5 minutes. Je les aime et c’est comme ça sans preuve, sans fournir d’attestation. Ceux qui ne le supportent pas s’en vont et je le regrette parfois. Perdre une amitié comme on perd un procès faute de preuve je suis rodé.

Non, plutôt que d’adresser des souhaits aux gens et d’ailleurs quel putain de souhait faudrait il trouver dans cette société d’opulence inouïe ou même le dernier des clodos du pont de l’Alma possède un téléphone mobile ?

Non j’adresserai mes vœux cette année au vide intergalactique, je crois que toutes les solutions à l’avenir, si nous avons la chance d’en espérer un encore , se trouvent dans ce vide.

En espérant que ceux ci soient entendus évidemment, sinon à quoi ça servirait de souhaiter des trucs, je te le demande ..

5 commentaires sur “Mes vœux

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :