Intérieurs

Introduction

Tout au long de mon errance de vagabond j’ai toujours été attiré par l’intérieur des logis que le chance ou la malchance me permettait de visiter. J’en ai connu tellement et de toutes sortes que ce matin l’idée m’est venue de réaliser un recueil de petits textes relatant ces expériences, ces découvertes.

Comment m’attaquer à une telle tâche ? Dans quel ordre ? Finalement je crois qu’il serait bon de commencer par ce logis actuel que j’occupe désormais. Peut-être qu’en le décrivant le plus honnêtement possible, cela me servira t’il d’entrainement à décrire tous les autres à sa suite, comme s’il s’agissait d’une distance, d’un écart comme celle qui réside toujours entre les autres et moi. Entre toi et moi qui paraissons parfois si semblables mais qui ne le sommes pas, ne le seront jamais vraiment.

Ce qui me pousse a entreprendre ce travail à part la vacance dans laquelle nous sommes obligés de par ce confinement du à la pandémie de Covid 19, c’est à nouveau bien plus une interrogation sur les notions d’ordre et de désordre. Comment organisons nous l’espace et avec quels critères selon ce que nous appelons ordre et désordre. Selon la crainte, l’angoisse, la sérénité , l’agitation et le calme que ces deux mots ont coutume de nous inspirer lorsque l’on parle de chez nous, chez soi, du foyer, de la maison.

De quelle façon avons nous l’habitude d’occuper les lieux, d’habiter ?

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :