La vérité est cachée au fond du puits.

L’idée désagréable d’être un homme prétentieux revient et comme il n’y a pas de fumée sans feu, si elle revient c’est qu’il y a une raison.

Mais qu’est ce que j’appelle la prétention et en quoi me gênerait t’elle encore désormais?

C’est qu’elle ne cesse de tourner cette prétention autour d’une notion de vérité qui me taraude également. J’ai bien tenté d’évacuer cette dernière notion en y renonçant, en abdiquant. Rien à faire , ça revient comme une ritournelle qu’on fredonne sans même s’en rendre compte.

En pensant à cela une locution déformée est arrivée : « la vérité est un puits sans fond ».

J’ai eu un doute et je suis allé sur google pour taper cette locution et là je suis tombé sur autre chose comme d’habitude.

« La vérité se cache au fond du puits. »

J’ai tout de suite pensé que les deux expressions avaient un petit air de famille, et en même temps pas tout à fait; la différence crée un monstre dans le sens où justement elles sont presque semblables mais elles ne sont pas « complètement ».

C’est dans cette monstruosité certainement qu’habite la prétention, comme une sorte d’antre logeant un dragon.

Examinons le dragon alors puisque avec la prétention on peut bien se baptiser chevalier.

La première chose que je constate c’est cette idée de verticalité imposée par l’idée de puits.

Ce puits possède à la fois un fond dans l’imagerie populaire et n’en possède pas dans ma propre version.

Et là je me dis mais oui bien sur Eureka. Tout est dans le « fond ».

Pourquoi faut il donc un fond aux choses, et à la vérité notamment.

Tout simplement parce que les gens n’ont pas que ça à faire de chercher la vérité alors on leur dit tu vois le puits descends dedans et tu verras c’est tout au fond.

C’est rassurant, cela suffit pour une majorité de gens qui n’iront jamais voir si cette vérité s’y trouve vraiment.

Pour en revenir à la prétention c’est parce que je m’imagine différent de la plupart des gens que je n’écoute pas ce que l’on me dit, ou du moins tout ce qu’on me dit je le remets systématiquement en question.

Ah oui y a quelque chose au fond ? Et bien allons donc voir …

Et là moi je m’équipe, meme pas peur , je prends mon casque , ma corde et je descends

Je descends

Je descends

Et je ne touche jamais de fond.

Et je dis alors la vérité est au fond du puits peut-être , mais c’est un puits sans fond.

Quand au fameux dragon il garde l’accès à un trésor c’est bien connu

Lequel ?

C’est que si tu vas au bout de ta prétention tu finis par atteindre la modestie

Voilà un drôle de trésor et on peut très bien comprendre aussi pourquoi personne ne se fatigue pour aller le chercher.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :