5 minutes de méchanceté.

C’est à 11h que j’ai reçu le coup de téléphone.

Elle avait une belle voix,

Sensuelle, propice à éveiller l’imaginaire.

Mais cette voix répéta plusieurs fois

« Je veux peindre, je veux peindre, je veux peindre »

C’était une sorte de prière à peine déguisée.

Et comme il pleuvait

Des trombes d’eau au delà des vitres sales de l’atelier.

Je me mis à entendre les choses de travers

Au lieu de « peindre »

J’entendis « pondre »

Et ça me fit rigoler.

J’étais décidément trop vieux

Je ne croyais plus en rien.

J’étais libre

Je pouvais m’accorder

5 minutes de méchanceté.

2 commentaires sur “5 minutes de méchanceté.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :