Si rien n’a de sens pourquoi ne pas en inventer ?

Comme dans cette illustration où le héros Gulliver est cloué au sol par une myriade de nains colériques et taquins, c’est grosso modo ce qui était en train de m’arriver quand je me suis souvenu que déjà lorsque j’étais enfant je faisais ce genre de rêve. Il me suffisait alors de dire

-oh les gars c’est juste un rêve !

et je me réveillais content d’avoir enfin pu m’échapper.

Sauf un jour, un jour exactement comme aujourd’hui. Je ne sais pas très bien ce qui s’est passé. J’ai fait ce rêve, les nains étaient encore plus affreux que jamais, ils m’avaient solidement terrassé au sol par une quantité innombrable de liens. Je leur avais fait le petit clin d’œil habituel, puis j’avais prononcé la formule magique

Oh les gars c’est juste un rêve.

Puis je m’étais réveillé, et je me suis alors tourné de l’autre côté.

Presque aussi sec je suis revenu exactement dans le même rêve et je les ai revus

Ils étaient encore tout écumant de rage, quelle ne fut pas leur joie sauvage de me retrouver soudain.

Depuis je crois que je ne suis plus parvenu à me réveiller, le truc ne fonctionne plus.

Cela doit faire plus de cinquante ans désormais que ça dure.

Un commentaire sur “Si rien n’a de sens pourquoi ne pas en inventer ?

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :