Le chant du coq

Ce matin le coq chante, il chante tous les jours mais je ne suis pas toujours disponible pour l’écouter. Le chant du coq comme tant d’autres choses qui me traversent n’est rien d’autre qu’une habitude à laquelle on ne fait plus attention. Il faut dire que tant de choses sont à penser dès le réveil. Est ce qu’il reste encore du café dans le pot par exemple, et comment je vais finir le mois, et aussi pourvu que le facteur ne m’apporte pas de facture, et encore tout un tas de choses extrêmement importantes…

Combien de likes sur mon dernier post Facebook

Combien d’emails de fan ?

Combien de sucres dans mon café du matin

après toutes les bonnes résolutions de la veille ?

Etc.

Mais de temps en temps la grâce frappe au hasard et ce matin c’est mon tour. J’entends le chant du coq et ça me fait drôle.

C’est pour résumer les choses le même chant que j’écoute lorsque je suis enfant et que je n’ai pas grand chose à penser. Ce chant du coq est magique vraiment. Il a le pouvoir de gommer 60 ans d’égarements.

Du coup je m’assois sur le banc de la cour et je n’éprouve même pas l’envie de fumer. Je suis redevenu ce gamin qui voir un tas de choses traverser l’air bleu de juin sans savoir les nommer. Je m’en fiche de nommer ces choses comme je m’en fichais déjà autrefois.

Parce que nommer c’est enfermer quelque chose qui forcément se vengera plus tard d’avoir été aussi maltraité.

Je parle du chant de ce coq et c’est très réducteur forcément. C’est juste parce qu’il faut dire quelque chose que le lecteur puisse comprendre.

Avec ce chant je pourrais aussi parler de l’odeur de ce matin de printemps, de la qualité particulière de cette odeur qui prend sa source bien en amont du mot « jasmin » ou chèvrefeuille ».

Parce qu’au delà de ces mots il y a une source intarissable, un clapotis permanent que l’on ne peut retrouver qu’une fois qu’on a tout perdu.

Qu’a t’on perdu sinon tout ce qui nous empêche d’entendre vraiment les choses comme elles sont ? Je parierais même que chacun de mes ancêtres les entendait exactement de la même façon et c’est ce qui nous relie par delà le grand brouhaha permanent du monde et du temps.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :