Les dieux ont soif

Il s’appelle Ra et n’est plus honoré désormais. Un dieu peut disparaître tout comme nous autres humains vous savez. Si vous ne pensez plus aux gens ils disparaissent aussi comme les dieux.

Mais Ra est un dieu rusé qui n’accepte pas de disparaître aussi facilement que d’autres.

Alors depuis 12500 ans il pénètre le sommeil de certains mortels et il les appelle. Il leur fait croire à chacun qu’il est une réincarnation de Ra et les somme de rédiger des textes scientifiques compliqués qu’il leur dicte durant leur sommeil puis désormais et c’est un fait nouveau même durant la journée.

C’est en effectuant un enregistrement vocal sur Ferrite que je me suis rendu compte d’un truc étrange …. en observant le graphique de ma voix j’ai observé qu’une seconde courbe presque imperceptible se joignait à la mienne. Indiscutablement deux voix en une.

Pour le moment je pense tenir le coup relativement bien. Mon équilibre psychique est suffisamment fluctuant, non sclérosé par des croyances dures faisant office de ciment.

Les neurones de ma cervelle sont comme les pierres du matchupitchu ,anti sysmiques… du moins j’aime le penser puisque toute mon existence a été conçue ainsi pour résister aux tremblements de pères ou de pair ou de mère comme de terre. Et autres spasmes ridicules.

Mon indéboulonnable ciboulot garde le cap vers le pire sans broncher.

Admettons que Ra puisque finalement j’en parle m’ait jeté le grappin dessus…et que mon esprit rebelle ne soit que son propre esprit rebelle à toute forme d’oubli de disparition…..alors cela voudrait dire que je ne suis plus que son scribe et plus rien d’autre.

Me revient soudain ce souvenir lorsque j’étais encore jeune et que je me baladais avec ma ventouse pour déboucher les chiottes du Louvre.

Les chiottes des femmes la plupart du temps. Mais bon n’épiloguons pas me souffle Ra avec cet humour que je croyais mien jusque là.

Donc la magnifique la fabuleuse statue du scribe se présente à mon esprit de nouveau. Un choc frontal incroyable !

Était ce moi dans ce cas qui subissait ce choc esthétique ou bien un dieu méchant qui me l’aura fait éprouver comme une sorte de prophétie personnelle de cette fonction qu’il m’attribue désormais ?

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :