Je ne suis pas ceci je ne suis pas cela.

Pour tromper la pensée qui ne cesse de tourner en rond, je me suis inventé une nouvelle manie. Des que je crois être quelqu’un ou quelque chose je dis aussitôt je ne suis pas ceci je ne suis pas cela. Un forme moderne d’exorcisme si l’on veut mais à bien y réfléchir cette idée m’est probablement venue de la consultation sporadique d’un bouquin que je garde dans un des tiroirs de mon bureau  » a course in miracle ».

Ce sont des exercices à faire chaque jour et qui mènent de façon infaillible vers la rencontre des miracles. A condition d’être assidu bien sur, ce que je ne suis évidemment pas.

Dans les premiers exercices il est demandé de considérer tout ce qui nous entoure, une pièce, une table une chaise et de se dire à chaque fois que tout cela ne nous dit rien, que ça ne veut absolument rien dire. Entendez par là que vous ne devez pas vous faire la moindre idée de cette pièce de cette chaise de cette table.

Si vous le faites plusieurs fois un truc étrange se produit, vous vous détacherez ce la personne que vous croyez être et qui ne cesse de penser à toutes ces choses familières en s’inventant tout un tas d’histoires.

Je crois qu’il y a quelque chose de magique vraiment dans cet ouvrage si on prend le temps de s’y intéresser bien sur.

Le fait de se dire je ne suis pas ceci je ne suis pas cela est une dérivée, une sorte de générique, un gain de temps.

Je ne suis pas un artiste fonctionne plutôt bien, je le conseille à tous ceux qui se prennent la tête avec ce terme.

Reférence du bouquin

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_cours_en_miracles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :