Sensibilité

Les hommes aussi, bien sur ont leur soucis ma Simone. Un corset parfois plus rigide que ceux des femmes de jadis. On n’a pas inventé de soutien couilles autre que le slip, le boxer ou le string. Rien pour supporter la sensibilité lorsqu’on en a. Au contraire rentrez moi cette cochonnerie rapidement mon petit mossieur. Montrer sa sensibilité chez les gamins de ma génération c’était parfois pire que de montrer son cul.

Je viens tout droit du Moyen Age. J’ai traversé bien des progrès pour y revenir en fin de parcours. La bêtise ne semble pas avoir d’âge. La bêtise est éternelle. Ouvrir le moindre fil d’actualité vous saute au visage.

La sensibilité aussi a effectué des progrès. Vers le pire. La sensiblerie alliée à l’hypocrisie des faux culs de tout acabit.

Comment faire jeune Padawan pour ne pas te faire couper la sensibilité comme les couilles dans ce monde déliquescent ?

Tais toi le plus souvent possible et invente ton monde à toi. Exerce un art quelconque. La peinture, le vol, le mensonge ou la littérature. Et là laisse aller ta sensibilité en toute liberté, ici personne ne te fera jamais suer.

Tant que personne ne te reconnais tu seras tranquille.

Reste à l’écart, ne fais aucun effort pour cette reconnaissance si tu veux conserver ta sensibilité intacte.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :