Les belles personnes

Depuis quelques semaines j’observe une singularité dans la matrice et comme d’habitude toute ma concentration se mobilise pour « sentir » la nature de cette singularité. Pour le moment et faute de mieux je vais l’appeler « bienveillance » cette singularité. Une volonté affichée de bienveillance conviendrait encore plus. Une volonté surtout.

Je remarque sa vitesse de propagation sur les réseaux sociaux. Je la remarque aussi en moi et elle semble finalement entrer en résonance avec bon nombre d’individus et ce quelque soient les domaines d’activité.

Cette volonté de bienveillance est d’autant plus troublante lorsqu’on la découvre dans des domaines où je ne l’attendais pas.

Dans le marketing principalement on assiste à une sorte de miracle. Jean Rivière suivi par Antoine BM sont comme d’habitude les premiers chez lesquels j’ai pu repérer ce virage. Pas étonnant puisque ce sont les seuls que j’ai conservés dans toute la panoplie des « markers » que j’ai explorée depuis ces dernières années. En tous cas ce sont pour moi les plus créatifs, ils ne cessent jamais de se renouveler. Ils ne tiennent pas en place et ça me convient bien.

Du coup les connaissant et sachant qu’ils ont l’habitude de réfléchir à de nombreuses stratégies pour attirer l’attention de leurs prospect et de leurs clients je me suis demandé si ce n’était pas un nouveau « truc ».

La bienveillance pour capter l’attention.

Je suis donc resté dubitatif , ne parvenant pas à décider vraiment si l’intention qui pouvait se dissimuler derrière cette bienveillance affichée venait du cœur, de l’être ou bien si c’était une nouvelle supercherie de l’égo.

Leur ego ou le mien en fait. Puisque cette perception de bienveillance si je me demande qui la perçoit en moi il y a de grandes chances pour que ce soit justement cet ego.

Si tel est le cas, si c’est mon ego qui est étonné de cette bienveillance qu’il perçoit soudain à l’extérieur de lui-même comme une bizarrerie sur laquelle il désire s’interroger, c’est certainement parce que cet évènement contient un message important sur la manière de se foutre de la gueule du monde.

C’est évidemment sur ce point précis et d’une noirceur infinie que toutes les pensées soudain se sont levées et ont commencé à tourbillonner.

Du coup cette découverte m’a un peu pourri la journée d’hier. Et même beaucoup.

Et je me suis demandé si je n’utilisais pas moi même la bienveillance comme un hameçon monté au bout d’un fil de pèche pour ferrer les gogos.

Bien sur que oui. Il est toujours bon de s’élancer courageusement vers le pire n’est ce pas.

Pourtant je suis resté prostré. Je n’ai plus rien fichu de la journée ensuite.

Toutes les « belles images » à l’extérieur comme à l’intérieur de moi-même avaient volé en éclat.

Ainsi donc cette bienveillance affichée n’est ce rien d’autre qu’un attrape couillon ?

Heureusement dans un tel cas je n’arrive jamais à me fixer dans une certitude. Le doute finit toujours par revenir au galop.

Mais non tu vois les choses trop en noir, tout le monde n’est pas comme toi, me suis je dit.

Il y a des gens qui sont bienveillants sincèrement.

Et là le mot « sincèrement » a encore enfoncé un clou plus profondément.

Comment peut-on se dire sincère me suis je demandé ….

Qui est ce qui peut avoir ce toupet de déclarer tout haut : écoute je suis sincère…

Un gamin de 5 ans sentirait l’entourloupe.

La Vérité, qui est pour moi toujours celle de l’instant, du moment, c’est que le ressentiment général est tellement épais en ce moment qu’il projette en chacun de nous une putain de noirceur. On dirait une marée noire qui envahit peu à peu toutes les cervelles et nous sommes comme ces oiseaux aux ailes gluantes qui tentent une dernière fois de prendre leur envol, ils s’élèvent de quelques centimètres puis se vautrent lamentablement.

Tout est bon alors pour tenter de prendre ne serait ce que quelques centimètres d’altitude.

Devenir le plus rapidement possible une « belle personne » quand tout est en train de sombrer dans le chaos est une tentative désespérée, un simple coup d’épée dans l’eau.

De plus « l’être » auquel rien ne peut échapper reste totalement indifférent à toutes ces velléités de décollage intempestif.

Pour l’Etre les catégories de beau et de laid c’est kif kif bourricot n’est ce pas…

Evidemment cela touche aussi les artistes… Je me suis fait aussi la réflexion quand j’ai lu parfois des bio écrites par les artistes eux mêmes et qui n’hésitaient pas à user de mots comme « authentique » « généreux » j’en passe et des meilleures.

Evidemment tout cela ne renvoi qu’à moi comme toujours. A ce questionnement perpétuel sur le « qui suis je vraiment »…

Ce qui est une manière comme une autre vois tu de tenter de décoller comme tout le monde finalement en m’illusionnant qu’il puisse y avoir la moindre chose stable et figée au sein même du chaos que représentent les pensées.

La belle image, je crois que j’ai compris cela il y a fort longtemps, nécessite d’avoir réunit tellement de bons points que les bras m’en sont toujours tombés

Maintenant je n’empêche personne d’y croire, de s’y fourvoyer. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.

Autre possibilité…

Peut être que devenant bienveillant moi-même ces derniers temps j’ai un peu de mal à rentrer dans ce nouveau corps… dans ce nouveau paradigme … tout changement n’entraine t’il pas une résistance ? à creuser dans cette nouvelle journée…

Tu sais c’est comme lorsque tu réves soudain de cette voiture rouge que tu ne voyais jamais auparavant.

Désormais tu la vois partout et ça te fait drôle ..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :