Se taire ou parler

On tente de le décider, mais c’est en vain.

Tout ce qui provient d’une décision est rédhibitoire.

On dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

Je crois que c’est souvent le contraire.

Pour ce que j’en vois.

tout autour de moi.

et en moi.

C’est difficile de choisir

mais c’est encore plus dur de tenir le choix en joue

de ne pas le quitter du regard lorsqu’il se déploie

face à soi.

Le bon choix, le mauvais choix,

les qualificatifs nous embrouillent.

Je préfère le hasard

la route

les carrefours

l’intuition de s’engager ou pas

tout le reste n’est que de la poudre de perlimpinpin

de la pensée en boite.

du vent provenant des intestins.

Se taire ou parler

la belle affaire

il y a autant de bruit que de silence

comme deux mains qui se rejoignent

comme deux mains qui applaudissent

ou s’étreignent en silence.