Prisonnier du rêve d’un autre

Tout le monde rêve, c’est une banalité de le dire. En revanche que se passe t’il lorsqu’on découvre que l’on est prisonnier d’un rêve qui n’est pas le notre, d’un rêve qui ne nous appartient pas, lorsqu’on est prisonnier du rêve d’un autre?

Voilà une idée intéressante, et à laquelle le réalisateur italien Vincente Minelli offrira son talent pour l’évoquer dans

Les 4 cavaliers de l’Apocalypse. en 1962

Deux familles richissimes, les Desnoyers et les Von Hartrott, sont réunies afin d’accueillir Heinrich von Hartrott après ses études en Allemagne qu’il déclare à la stupeur de tous avoir abandonnées pour se consacrer au parti nazi. Au déclenchement de la guerre, Heinrich rejoint les troupes allemandes et va être amené à lutter contre son propre cousin Julio Desnoyers…

Un film sans doute à voir ou à revoir ces jours-ci … une intuition.

Une réflexion sur “Prisonnier du rêve d’un autre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.