Crédulité

Le cynisme est un refuge lui aussi contre la crédulité ambiante. Le cynisme, l’ironie sont les gardes chiourmes de cette prison crée par les déceptions, les désillusions, autant de briques scellées par le désabusement. Une forteresse sensée constituer, protéger notre lucidité. Enfermés à triple tours dans celle-ci l’invective crachée depuis les créneaux contre la naïveté, la crédulité grouillant tout en bas dans les douves, le purin, la lucidité aujourd’hui est un reflexe pavlovien.

Crédulité et connerie sont devenues synonymes dans cette époque où à chaque instant de nouveaux scandales, de nouveaux complots, toute une accumulation souhaitée de cygnes noirs traversent le paysage médiatique.

Pourtant parfois passent les oies sauvages, comme dans une chanson de Delpech. Elément déclencheur qui fera basculer le chasseur en promeneur émerveillé durant quelques instants. Il oubliera son fusil, il oubliera son but premier, celui de tuer quelque chose qui courre ou qui vole, souvent dans cet état d’esprit que j’ai du mal à saisir et qu’on nomme un loisir.

Tuer par loisir, tuer par désœuvrement, en gros je ne vois pas une grande différence avec invectiver dans le but de conserver le confort d’une prétendue lucidité, le désabusement.

Je n’irais pas militer pour autant contre la chasse pas plus que contre l’excès de lucidité. Je ne me servirais pas d’un engagement pour exister, pour me donner non plus une belle image à moi-même ou vis à vis de mes contemporains. Et c’est bien dommage. Je n’ai pas suffisamment de crédulité pour m’engager vraiment dans quoi que ce soit désormais. Triste constat.

Pourtant quand je suis seul devant ma toile je redeviens ce gamin que je n’ai au fond jamais cessé d’être et qui souvent surprenait un lutin un elfe ou un ogre au hasard de ses pérégrinations campagnardes. Toute la soi disant lucidité que j’ai pu accumuler pour emmurer ce môme, pour étouffer ses rêves et ses propos étranges n’a servi de rien.

Tout au fond de moi il y a cette crédulité naturelle à laquelle je n’ai véritablement accès que lorsque je m’empare des pinceaux. Tout mon problème aura longtemps été de vouloir expliquer ma peinture avec des raisonnements, des phrases, des « concepts », alors qu’en fin de compte je m’en fiche totalement. tout ce qui m’intéresse c’est de ne pas me couper de ma crédulité définitivement, ne pas devenir adulte surtout.

Et c’est pourquoi aussi j’ai toujours été hésitant à m’appeler tout haut « artiste » et si parfois je l’ai fait ce n’aura été je crois que par pure provocation. Pour me dédouaner d’une pirouette de tous ceux qui ne cessent jamais de demander des comptes.

Je ne vénère pas pour autant cette naïveté non plus, je ne m’engouffrerais pas dans la pensée magique. Je reste dans un entre deux, une sorte d’adolescence avec sa propension aux crises et au romantisme excessif parfois.

Il y a toujours des sacrifices à faire quelque soit le choix que l’on décide, même si en apparence on n’a pas eut le sentiment de choisir quoi que ce soit.

La crédulité pourrait aussi s’approcher de ce fameux esprit de débutant qui contient beaucoup plus de potentiel que ceux des experts.

Rester ouvert et être crédule cela se ressemble beaucoup. A condition de ne pas souffrir comme ces rats de laboratoire qui renoncent au bout de quelques tentatives à s’échapper de leur labyrinthes et qui restent dans un coin de celui ci prostrés en attendant la mort.

5 réflexions sur “Crédulité

  1. Bravo, tu as mis le doigt sur ce qui nous pousse à prendre le pinceau, retrouver son état d’enfant… Enfin, c’est mon cas… Ce n’est pas le cas de certains de mes consoeurs-confrères peintres, qui au contraire s’estiment plus  »adultes » lorsqu’ils s’expriment sur toile… Tous différents, tous tolérants (?)…

    Aimé par 2 personnes

  2. « Rester ouvert et être crédule cela se ressemble beaucoup. » forcément il y aura toujours des esprits chagrins pour assimiler ouverture et crédulité, bah laissons-les bavasser et émerveillons-nous !!!! C’est tellement bon 🙂 Très bonne journée

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.