L’intention.

Ne pas quitter des yeux l’intention. Parfois elle vous fait renoncer à des occasions en apparence magnifiques rutilantes. Vous vous bouffez la rate en vous traitant d’andouille ou de sale con, mais c’est ne pas comprendre la puissance de l’intention. Elle loge sous la pensée de tous les jours, la pensée aveugle, la pensée pratique.

Avoir une intention n’est pas une bonne expression. On ne peut pas l’avoir c’est elle qui nous tient. Et il faut marcher parfois une très longue distance avant de le comprendre.

Errances Patrick Blanchon 2005