Pour Gaston.

Cette violence, la pensée voulant la dompter est pire.

supplice de la délicatesse de l’élégance.

J’ai saisi tout d’un coup la brutalité

comme une beauté

dans une pierre tachée de couleur

laissée derrière lui par Gaston.

Une sainte horreur des manières

me monte aux lèvres

comme un effroi

me rend muet.

Pierre peinte Gaston Chayssac

4 réflexions sur “Pour Gaston.

  1. Pierre Chaissac est mort à mon âge… Je suis allée voir sur le net car je ne le connais pas
    «…J’ai saisi tout d’un coup la brutalité comme une beauté…» : peux-tu m’en dire plus ?

    Aimé par 1 personne

    1. je parle de l’art brut en quelques lignes ici de la violence comme d’une force d’une spontanéité … cette violence qui si elle ne trouve pas l’art comme réceptacle anéantira le monde entier… c’est déjà bien avancé 😉

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.