Bonne santé

La dépression est le signe d’une santé de fer

surtout si on la laisse ainsi revenir comme une fatalité de poussière

pertinemment utile nécessaire à toute velléité de propreté.

ô une joie féroce d’agiter le plumeau

à s’enfiler des cachetons à gogo

n’en doute pas.

Sans la nuit point de jour et vice versa

déclare doctement

le bonhomme de neige tout sage qui fond lentement

au fond de je ne sais plus quelle nuit

de je ne sais quel rêve

ou cauchemar.

Tout ça c’est du poncif mon cher !

m’a dit Gerda en écartant les cuisses

pour attiser mon vice

tripotant son calice, clin d’œil de malice.

Mon dieu c’est au poil

Tant qu’on peu encore se frotter la panse

quelle chance profitons.

Un peu de doigté quand même

nous ne sommes pas des sauvages

lâche le contrôleur contrôlant mon billet.

alors que je tentais de lui ficher bien profond dans le fion.

Petit rigolo m’a vomi le conducteur du train

vous croyez tout pouvoir faire dérailler comme ça ?

Vous vous flanquez les doigts dans le nez

J’ai bien regardé Gerda

et c’est vrai, elle avait du nez.

Un nez légèrement pointu avec des narines palpitantes

comme des anémones de mer

Tout mon sang s’est mis à refluer

je me suis assis sur la moleskine

cul nu ça collait un peu

et puis ce bruit obscène mon biquet

Avez vous encore du feu jeune homme ?

M’a t’elle demandé

Et tout a encore recommencé

Le train s’est à nouveau ébranlé

j’ai regardé par la fenêtre

tout bougeait tout gazait

quelle santé !!

Huile sur toile 100×100 Patrick Blanchon 2017