Souvenir écran

C’est la peur qui nous relie à la raison, qui nous retient d’explorer l’inconnu. L’esprit conscient l’utilise comme fondation afin de bâtir nombre d’histoires souvent encore plus abracadabrantes que la fiction du réel dans laquelle nous nous réfugions.

A commencer par l’idée du temps et de sa direction linéaire entre un point À et B.

Aucun voyage ne sera jamais possible dans l’inconnu sans la remise en question profonde de notre notion de temps.

Ce qui nous en empêche c’est l’accès à une vision d’ensemble. Parvenir à saisir dans un seul instant que tout est là depuis toujours et à l’infini.

Cet aveuglement sans doute fait lui aussi parti d’un plan qui nous dépasse.

Mais de temps à autre lorsque par hasard nous parvenons à cette frontière et que nous nous accrochons à nos peurs comme les moules s’accrochent aux rochers, nous avons au sein même de l’illusion le choix d’être attentif ou pas.

Ainsi se forment en toute hâte les souvenirs écran comme autant de témoignages à la fois de nos tentatives avortées comme de nos défaites qui paraissent inéluctables.

Sans doute la création des contes, des légendes comme de la prétendue réalité prend t’elle sa source dans ces mille et un renoncements à voir au delà de nos limites.

Ainsi ce monstre effroyable que représente encore pour moi la Bête du Gévaudan, elle se sera métamorphosée avec l’âge en tant de versions diverses et variées…

Désormais incarnée dans les organismes comme l’URSSAF, la Cipav, les impôts de tout acabit, les huissiers, le monstre continue à faire écran à quelque chose qui pour le moment semble s’évanouir en continu.

Est-ce l’idée de la liberté, du bonheur, ou du simple plaisir de vivre ? Impossible de le savoir enchaîné à une quelconque peur du lendemain.

Mais parfois au cours de ma vie ce furent les grands naufrages qui m’encouragèrent, et dont le souvenir des sensations éprouvées alors m’encouragent encore.

Il y a des moments où le rêve est plus réel que toute réalité traversée et si ma foi le monstre ressurgit encore et encore ce n’est rien d’autre qu’un message de notre subconscient s’adressant à nous comme on s’adresse à des petits enfants.

Et maintenant jeune Padawan te sens tu prêt ou pas pour découvrir l’immensité de tes pouvoirs ? Semble dire l’inconnu et le monstre d’une seule et même voix?

Répondre oui ou non n’a absolument aucune espèce d’importance. La question n’est posée qu’à la manière des graines que le semeur projette sur la terre des champs. La question ne s’adresse à personne en particulier, ce pourrait être tout aussi bien toi que moi.

Cette question et surtout les milliards de réponses qui se préparent au même moment forment encore une sorte d’écran. Et cet écran si on parvient à s’en souvenir n’est rien d’autre qu’un gardien menant ses chèvres ses moutons brouter sur les alpages en attendant le jour des agapes, des fêtes et des meurtres qui les accompagnent comme il se doit depuis toujours.

Réalité du groupe photographie Patrick Blanchon 2021

5 réflexions sur “Souvenir écran

  1. Bon jour Patrick,
    « … l’idée du temps et de sa direction linéaire entre un point À et B » me paraît cartésienne …
    Pour ma part le temps va dans toutes les directions dans un chaos innommable qui fait collisions à chaque instant, c’est ainsi que le temps se fait rencontre et vivant … 🙂
     » … la peur du lendemain … » de perdre cette : « …idée de la liberté, du bonheur, ou du simple plaisir de vivre ? …  » .
    La liberté est contrainte, le bonheur est peau de chagrin et le plaisir de vivre reste tout juste à ma portée… chaque jour …
    Il aura toujours des monstres pour nous envahir car notre direction est toujours incertaine …
    Bonne journée 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.