Le 22 septembre aujourd’hui je m’en fous

On rumine, on s’acharne, on commet des efforts, on appuie sur un ressort invisible sans relâche ainsi, têtu, monomaniaque, sans même en prendre conscience.

Et puis un jour, un 22 septembre par exemple, il suffit d’un rien pour que tout soudain se métamorphose

On se sent plus léger, prêt à décoller d’un simple coup de talon, parce qu’on s’est libéré d’un poids qui nous entravait.

Le 22 septembre aujourd’hui je m’en fous disait déjà Georges Brassens lorsque j’étais marmot.

J’adorais cette chanson elle contenait pour moi une promesse, comme un de ces cadeaux que l’on nous promet et qu’on déballe enfin sous le sapin.

Une réflexion sur “Le 22 septembre aujourd’hui je m’en fous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.