Interdépendance

Nous ne sommes rien d’autre qu’une relation au monde qui nous entoure si je devais résumer ce que j’éprouve aujourd’hui.

Une interdépendance.

Le fantasme d’une âme, d’une éternité de conscience, ces derniers jours s’évanouit dans le crépuscule d’automne.

Ce ne serait pas justice, voilà ce que je me dis, cet accès perpétuel au tout ne provient que de la même avidité toujours d’en vouloir plus.

C’est apaisant finalement après toute la peur.

J’ai l’image nette d’un interrupteur électrique position on ou off. Quelque chose intervient pour appuyer sur celui-ci à un moment donné.

Cela se produit sans relâche, à chaque instant.

Et tous ces instants ont certainement une cause. Même si je l’ignore.

Tout au long de cette longue chaîne d’instants j’ai interagi que je le veuille ou pas avec le monde.

Même lorsque je ne faisais rien.

Visite à l’atelier des lumières Paris le 23/10/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.