L’essentiel est invisible pour les yeux.

Parce que nous venons de franchir octobre pour plonger dans novembre, la Toussaint, tout ça. Evidemment les disparus. Qu’en conserve t’on vraiment ? Finalement tout ce que qu’on ne voyait pas en leur présence. Est-ce l’essentiel ? Est-ce de cet essentiel dont parlait le petit Prince ? Invisible pour les yeux.

Avec les années on se demande d’où provient l’ignorance, et on pourrait se flageller mille fois que ça ne changerait rien. Toute cette émotion provoqué par une fragrance, le timbre oublié d’une voix, l’éclat brouillé d’un regard s’accompagne de scories que les années nous aident à enterrer profondément dans l’oubli.

A la fin des fins ne reste plus que cet essentiel, cette présence renforcée par l’absence et pour l’éclairer la flamme de notre ignorance apaisée.

Alors on retrouve le détail comme un archéologue extirpe les brisures d’une céramique. On ne sait plus à quel tout ce petit bout appartient vraiment, est ce à elle, à lui, à soi ? à l’ensemble, cet ensemble que l’on imaginait. Que l’on imaginait seulement.

Mystère des détails dans lesquels parait il le diable loge. Et qui si l’on y plonge reconstruit les contours d’une émotion, mais cette fois ci avec un trait net, une économie de moyens, débarrassée de toute gène.

C’est bien cette gène qui nous empêchait de voir, de saisir tout l’essentiel. A moins que parfois ce ne soit aussi l’enthousiasme. Enfin tout ce qui est exagéré et que l’on met en place pour fuir.

Toutes ces stratégies sont dérisoires lorsqu’on se retrouve seul survivant sur les ruines des champs de bataille.

Survivant c’est le mot, c’est aussi l’idée derrière le mot. Et les années doivent passer pour comprendre qu’il ne sert à rien de continuer à se survivre, que l’écho d’un tel projet s’est perdu dans l’oubli et dans l’indifférence.

Alors l’essentiel est là et on se dit qu’il n’y a qu’à vivre ce qui doit se vivre. Ni plus, ni moins.

Une réflexion sur “L’essentiel est invisible pour les yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.