Possédé

A mon avis et après mure réflexion, je dois être possédé.

D’ailleurs un signe qui ne trompe pas c’est que j’ai de plus en plus de marabouts qui s’inscrivent à ce blogue.

En parcourant rapidement leurs produits j’avoue que je suis tenté mais il doit bien y avoir un esprit ou deux- farceurs ou radins- va savoir, qui renâclent au moment de passer à l’acte. C’est à dire sortir ma carte bleue puisque en gros agir aujourd’hui ne consiste plus qu’à payer.

Et du coup tout ça me fait réfléchir finalement à ce que je pourrais bien demander à la magie quelle soit noire ou blanche, peu importe, pour que ma vie soit plus belle, c’est à dire, après traduction, que je gagne une fortune au loto, que je tombe enfin sur Monica Bellucci nue et en amour pour moi au milieu de la salle de bain, sans glisser sur une peau de banane de préférence.

Et surtout que j’acquiers enfin un minimum de raison pour arrêter de raconter des conneries à tout bout de champs.

Car entre autre je me suis rendu compte qu’être possédé par Gilles de la Tourette c’est assez fatiguant pour l’entourage même si moi ça me divertit la plupart du temps.

La liberté des uns s’arrêtant où commence celle des autres, je me rends à l’évidence que je ne peux ainsi laisser aller la bride à tous les esprits qui entrent chez moi comme dans un moulin.

Ce qui m’entrave encore pour résoudre cette difficulté c’est d’imaginer le gout des filtres et des potions qu’il faudra avaler et toutes les pastilles vichy qui s’en suivront pour résoudre leur amertume.

Et puis aussi j’ai bien peur qu’au final, sans cette armada d’esprits, de daemons, qui peuplent désormais ma psyché il ne reste plus grand chose une fois le ménage effectué.

J’ai une petite théorie sur la possession qui commence à avoir de la gueule avec le temps qui passe.

Je veux dire que les morts ne meurent jamais, ils se débrouillent comme il peuvent pour survivre dans nos esprits indigents et poursuivre ainsi leur évolution peu ou prou.

On peut ainsi très bien se retrouver avec un fantôme de néanderthalien dans le ciboulot comme avec un cavalier mongol ou un chasseur à la sarbacane de la jungle amazonienne, ou encore pourquoi pas avec un employé de la poste, un fonctionnaire aigri, un prince déchu, un milliardaire victime d’un infarctus entre les miches d’une pute de luxe.

Je veux dire qu’on n’a pas vraiment le choix sauf évidemment de s’imaginer spécial -mais ça je le laisse aux ignorants évidemment-et qu’on l’aura de moins en moins, le choix, vue la croissance démographique galopante et les putains de lois inhérentes à la métempsychose.

Contre mauvaise fortune faites bon cœur dit-on aussi.

Parmi tous ces errants de l’au-delà qui s’introduisent sans vergogne chez les vivants on peut sans doute aussi tomber sur un ou deux philosophes, ou poètes ou artistes qui seront comme le sel et le poivre relevant ce ragout.

Oh oui mon vieux Léonard vas-y possède moi donc et toi aussi Picasso pendant que tu y es, laissez un peu de place à Marie-Laurencin , et à l’Apollinaire, serrez-vous donc ! et si vous voulez appeler des copains n’hésitez surtout pas, ça fera peut-être fuir tous les autres tout ce bordel que vous aller mettre…

« Ile de France » Marie Laurencin Huile sur toile 1940

Une réflexion sur “Possédé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.