C’est le moment de nous quitter

Cela ne servirait à rien de pleurer, de trépigner, de vociférer, de hurler, ou de geindre, tout cela ne serait que du pipi de chat.

Et surtout n’y allez pas non plus de toutes vos saloperies de célébrations et d’hommages.

Foutez moi donc la paix une bonne fois pour toutes ! Dégagez ! laissez moi vivre ma mort tranquille merde !

Puis comme j’estimais avoir été injuste, je m’adoucis.

Et dans un souffle en tentant de recomposer les traits du visage en quelque chose d’à peu près aimable je leur lâchais le fameux

C’est le moment de nous quitter.

Mais c’est vrai que toutes ces personnes, la plupart des fantômes, se pressant à mon chevet, leur présence à cet instant crucial, me procurait à la fois une telle joie que contrebalançait agréablement une belle envie de vomir.

Une telle joie était insupportable, je n’en voulais pas voilà tout.

Je savais qu’elle était factice absolument qu’elle était semblable à une grosse gomme chargée d’effacer à peu près tout de mes griefs contre eux, contre la vie, contre Dieu lui-même si tant est qu’il puisse exister.

Je ne voulais pas disparaitre dans une sorte d’anesthésie générale provoquée par la joie.

L’indignation et la colère les jurons voilà tout ce que j’étais capable d’opposer comme bouclier à cet amour infini qui s’éveillait tout au fond et que je désirais leur cacher afin qu’ils conservent ce souvenir confus de qui j’avais pu être.

Mourir pudiquement pour compenser tous les excès d’une vie de débauches et d’outrances c’était à la fin, la moindre des choses.

Dessin Encre de chine

9 réflexions sur “C’est le moment de nous quitter

  1. Un texte qui exprime bien une attitude possible face à la mort. Réagir. La dernière phrase est particulièrement belle. D’ailleurs, votre écriture en général est très agréable à lire. Toutefois, si je peux me permettre en toute considération littéraire (Ô, les grands mots !) : quelques ponctuations supplémentaires dans votre texte en modifieraient le tempo (cadence) de façon subtile, mais profitable. Quelques virgules ou points de suspension… et voilà que le Monde ne tourne plus à la même vitesse ! Amicalement.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Ernest ! La ponctuation est un véritable noeud j’avoue… soit d’obéis aux règles apprises, parfois durement, et ainsi j’entraîne le lecteur dans un certain confort, soit je désobéis à ces règles, je crée l’inconfort mais en même temps je propose une possible liberté d’interprétation de la phrase. D’ailleurs je ne relis pas les textes ou très peu afin de ne pas être tenté de trop imposer. Ce n’est certainement pas une conduite appréciée par le plus grand nombre des écrivains qui insistent sur la notion de polissage des textes, et je vous prie de croire que je n’ai rien contre les galets, ( pas plus que les beaux) mais ça me permet de maintenir un rythme un souffle journalier. Un jour je me dis que je relirai peut-être tout ça à tête reposée… j’y pense et puis j’oublie comme dans la chanson d’Antoine ma mère m’a dit de mettre les barres aux t et d’aller me faire couper les cheveux. Un grand sourire, amicalement et bonne journée !

      Aimé par 1 personne

      1. Vu comme cela, cela change tout ! Les règles sont là après tout pour être enfreintes ! Et puis l’artiste est toujours le seul maître de son univers (article 1). Cependant… que serait une vie entière sans ponctuation ? Une terrible course effrénée vers la mort, que ne stopperait même pas un petit « point » de côté de temps en temps… !

        Aimé par 1 personne

        1. Pierre qui roule n’amasse pas mousse ! On me le dit tout le temps comme s’il s’agissait d’un graal… y a qu’à demander une pression pour ça j’ai remarqué 🙂 encore merci pour ces observations Ernest ! Et pour le point sitôt que l’on m’entraîne autour d’un stade je me retrouve avec un de côté… alors flûte ! 🙂

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.