Comme c’est romantique !

Comme un con j’avais acheté des fleurs au dernier moment, à l’angle de sa rue.

Je dis « comme un con » parce que vous savez ce que je pense des fleurs coupées, toutes ces dégueulasseries permanentes que représente l’accumulation de meurtres comme de preuves.

Bref j’avais mon petit bouquet de fleurs à la main, j’avais accéléré le pas évidemment pour parvenir à sa porte, et là celle-ci s’ouvre et me voyant avec mon trophée comme si ça jaillissait de je ne sais où :

Comme c’est romantique ! Vous m’apportez des fleurs

Elle savait y faire pour provoquer l’agacement. Elle était douée naturellement.

Tout se termina à quatre pattes évidemment

comme des bêtes.

Comment diable les choses auraient t’elles pu se terminer autrement ?

Huile sur toile 2020 Patrick Blanchon

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.