Agenda ironique de décembre 2021

Laurence Délis qui hébergeait l’agenda ironique de novembre me propose de l’abriter durant décembre.

Etant novice, ignorant de l’orthodoxie de cette pratique, apparemment ancienne et appréciée, je vous prie d’avance de bien vouloir me pardonner les bévues éventuelles que je pourrais commettre, en toute innocence.

Donc décembre c’est l’Avent, mot important puisque les commerçants vendent ces calendriers où l’on peut trouver derrière la porte de chaque journée, ou Saint, je ne sais plus, un bout de chocolat, un bonbon, une gâterie.

Ce qui est étonnant car normalement on devrait jeuner, se libérer de tout ce qui est parfaitement inutile pour accueillir sans entrave l’arrivée du petit Jésus.

Bon, mais nous sommes dans des temps bizarres, d’ailleurs le petit Jésus, le Père Noël ne sont plus pour la plupart d’entre nous que des mythes.

Quelles seraient les raisons de croire à toutes ces inepties dit à nouveau mon vieux ronchon de paternel quelque part dans un recoin de ma cervelle.

Pourtant rappelons-nous.

Décembre, les premières neiges, les pas dans la ouate qui craque sous la semelle, vers l’école, les batailles de boules de neige, la décoration du sapin, et cette interrogation lancinante : Le Père Noël existe t’il vraiment ?

Donc un texte concernant la période qui évoquerait à nouveau l’espoir, ça serait chouette. Et tant pis ma foi si ça finit en déception ou pas. C’est pas le résultat qui compte.

Je ne mets donc rien derrière l’espoir, chacun peut espérer ce qu’il voudra mais quelques contraintes malgré tout

D’abord être un enfant et connaitre le nom du premier renne tirant le char du Père Nöel me semble essentiel.

Ensuite il faut évidemment que le paysage commence à se recouvrir de neige et de silence, Peut être que le mot tintinnabuler tomberait à pic comme orange, étincelles, écarquiller, introït ( celui-là vraiment pour le fun) jeûne, moyeu, rayon, centre, Saint ( ou sain et sein si la phonétique vous inspire) Etoile bien sur, et conifère aller tiens ça change de sapin.

Voilà j’espère que ça ne sera pas trop contraignant, que ça vous amusera et qu’on retrouvera peut-être un sens à cette histoire d’Avent, de Noël, même si ce sens est totalement loufoque évidemment.

Combien de temps vous donner ? On se dit jusqu’au 20 décembre parce qu’après il va falloir encore courir vers je ne sais quoi pour je ne sais quoi.

Et selon votre humeur pas de limite sauf cette date et l’utilisation des quelques mots donnés.

Et vous pouvez tout poster en commentaire sur ce billet

Voilà voilà j’espère que j’ai tout bien fait en tirant la langue sur le coté comme il se doit.

Bonne rédaction 😉

Illustration d’un Missel évoquant l’Introït le premier dimanche de l’Avent XIVème siècle.

78 réflexions sur “Agenda ironique de décembre 2021

  1. Yes! Cet introït du jour et ses acolytes ne sont pas négligeables, quoiqu’en dise Marcel dans son bouquin préféré. Et pour la première phrase, il faudra résister à la chiper dans un conte préféré tant elle y est jolie, ensevelie sous l’hiver. En plus, c’est sacrément ironique que vous vous retrouviez vous-aussi enseveli sous l’espoir hivernal.
    🙂

    Aimé par 3 personnes

    1. … et l’on n’entendait plus, dans le grand silence de la ville calme et ensevelie sous l’hiver, que ce froissement vague, innommable et flottant, de la neige qui tombe, plutôt sensation que bruit, entremêlement d’atomes légers qui semblaient emplir l’espace, couvrir le monde.
      Boule de suif, Maupassant

      Aimé par 1 personne

  2. Pfiou! Va falloir actionner les mécanismes des neurones alors qu’ils sont déjà fatigués de la fête de Saint-Nicolas avec son âne et ses assistants. Mais ça va aller…ou pas, réponse d’ici le 20 décembre (au passage date de mon anniversaire de mariage 😉).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ta participation Gibulène ! Tout est là désormais et même le nom du fameux renne, le tout baignant dans la magie de cette période de Noël comme un clou de girofle dans la potée aux choux ! Le doute et l’espoir réunis au travers du prisme d’un œil d’enfant, un bien bel exercice !

      Aimé par 1 personne

      1. Merci de nous accueillir tous ! il manquait la mandarine piquée au clou de girofle sur ma cheminée, tu viens de l’évoquer ! les enfants ont la clairvoyance qu’ils décident d’avoir dans un monde parallèle qu’ils ne devraient jamais quitter ! belle journée Patrick

        Aimé par 1 personne

    1. Ah mais super Max-Louis j’allais mettre le lien mais tu l’as fait 😉 J’ai commenté sur ton post directement ! Encore merci pour ta participation à l’AI de décembre ( dont la dead line devient de plus en plus proche, le 21 j’avais dit, message à peine voilé pour les procrastinateurs de tout acabit) Belle journée !

      Aimé par 2 personnes

  3. J’ai trouvé ! Vous êtes un fan de Julien Gracq, pour sa mécanique de précision (rédactionnelle) d’où les termes « moyeu », « rayon » et « centre » à placer absolument.

    « Je cherche à cette courbe parfaite [la mer] un centre géométrique, le moyeu brûlant où convergent les rayons de cet hémicycle » (Gracq, Beau tén.,1945, p. 47).

    Sans conter l’intérêt pour les seins étarqués, mais c’est une autre histoire.
    🤭

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Lyssamara, et merci pour se rapprochement avec ce grand poète que j’ai très peu lu d’ailleurs ( je le regrette des fois ) mais non, tous ces mots ne proviennent que de mon imagination (souvent débordante, envahissante) c’est très sympa d’y avoir pensé mais non. Il reste 2 jours pour l’agenda sinon 😉

      J’aime

        1. Re Lyssamara ça dépend de ce que vous entendez par « fière chandelle » , je ne suis pas très catholique je vous préviens et donc peu expert en cierges et autres bidules à allumer en se brûlant les doigts. Mais j’ai peut-être oublié de dire merci pour le coup de main sur ce post parallèle, ça m’arrive aussi d’être très ingrat, donc merci et c’est quand que vous mettez votre texte pour l’A.I ça urge là ! 😉

          J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.