Erreur des sens

Peinture Zoran Music 1970 Huile sur toile

C’est un certain Alfred Maury qui en 1848 n’arrivant pas à dormir aurait inventé le terme d’état hypnagogique.

Puis qui, fier de sa trouvaille, aurait poussé le bouchon encore plus loin en parlant d’hallucinations directement issues de cet état.

Une sorte d’erreur des sens qui, au moment de tomber dans les bras de Morphée, nous ferait prendre les vessies pour des lanternes, ainsi qu’un vêtement pour une silhouette menaçante, et l’abat-jour pour une soucoupe volante.

A condition bien entendu que l’on s’endorme les yeux ouverts.

Quoique, je me demande si notre ciboulot toujours plein de ressources en a réellement l’utilité.

On peut voir des choses étranges les yeux fermés tout autant.

Moi par exemple je vois des tableaux extraordinaires que je ne pourrai jamais copier, c’est un des petits drames de ma vie. Il y a bien pire, je ne me plains pas.

Oui bon d’accord l’état hypnagogique se situe avant l’endormissement comme l’état hypnopompique, demi sommeil précède le réveil.

j’ai lu et relu pour être sur d’avoir tout bien compris.

Mais pour les insomniaques dont je fais partie, et là je n’y vois pas plus de malheur que de chance, comment qu’on fait docteur ?

Et comment appeler cet état dans lequel j’écris autant de bêtises la nuit ?

Je n’en sais fichtre rien.

Par contre, je bute sur l’expression « erreur des sens » .

comment peut-on se tromper quand on sent quelque chose sinon en qualifiant à toute vitesse la sensation dans l’espoir de s’en débarrasser si elle n’est pas agréable ou bien tenter de rattraper en urgence celle ci dans le cas contraire.

Qualifier la sensation, la mettre en scène dans un théâtre d’ombres personnel, je me demande si je ne tiens pas là quelque chose qui pourrait avoir un lien avec l’écriture, peut-être même la poésie.

C’est donc une prise de conscience , comme on peut priser du tabac, justement le nœud de toute cette affaire de qualificatif.

Si j’écris que je vois un horrible fantôme se dresser à coté de moi pendant que j’écris, il y a fort à parier que la majorité de mes lecteurs va se poiler. ( moi perso horrible quand je l’entends dans la vraie vie ça me fait rire)

Genre c’est un jour horrible à ne pas quitter sa couette.

Le pain a un gout horrible.

Est-ce qu’on dit ça dans la rue ?

Bah non on dit c’est un jour de merde et le pain a un gout de chiotte. C’est ce que l’on dit de nos jours pas vrai ?

Par contre si j’écris que cette présence, ce pseudo fantôme c’est le Horla de Maupassant ça peut me poser en garçon cultivé, c’est bon des fois de le paraitre, mais ça ne fera ni chaud ni froid à la plupart des gens que je connais car qui lit encore Maupassant de nos jours hein ?

Que reste t’il comme possible alors ?

Essayons.

Un fantôme se tient près de la table.

C’est peut-être mon double en décomposition

là-bas, quelque part dans une fosse commune.

Une part de moi, morte, et qui se tient dans un état hypnagogique,

( trop marrant les voisins se fendent la pipe)

qui s’y maintient dans l’ insomnie

reculant le moment du sommeil le refusant

le dernier songe d’un esprit se libérant des choses dont sa dépouille ses pensées .

et qui s’écrit

non pas encore, pas maintenant je ne veux pas dormir.

Cette pétoche est-ce vraiment une erreur des sens ou du sens en général ?

Des fois je me le dis

Tu ferais mieux d’aller te coucher

de dormir sur tes deux oreilles

Où se situe la peur ?

Où se situe le courage ?

Un doute m’habite.

Où Vais-je dans quel étagère ?

C’est à dire que l’erreur des sens c’est d’oublier surtout le bon je crois bien.

Une réflexion sur “Erreur des sens

Répondre à SALGRENN Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.