Michel Morin

Le factotum Michel Morin trouve la mort en tombant de l’orme sur lequel il tentait de dénicher un nid de pie.

Avant je m’appelais Michel Morin, mais on ne m’appelait pas beaucoup par mon nom. On disait plutôt que j’étais un homme , un homme à tout faire, un factotum. Parfois aussi un maître Jacques, D’autres fois encore un journalier.

J’allais par monts et par vaux selon le bon plaisir des bourgeois qui pour quelques billets me faisaient qui construire un mur, qui repeindre un plafond, qui casser des cloisons, qui planter et visser des clous et des vis dans des bois et des parois de qualités multiples.

C’était un travail comme un autre, mon père et ma mère avaient dit en chœur

—Soi content ! toi qui ne sais rien faire de tes dix-doigts.

Ensuite je suis devenu homme de main, homme de peu. Et ça ne s’est pas amélioré depuis.

Parfois certains m’appellent homme de l’art, je me demande toujours si c’est du lard ou du cochon.

C’est que voyez-vous, tout ce que l’on met au bout de l’homme, finit souvent en queue de poisson, quand ça ne fini pas par ressembler à un gland.

Un joli gland qui bat contre la poitrine au bout d’une chainette. Presque comme une médaille.

Etre un homme seulement ce n’est pas si simple.

Etre une femme non plus on vient de le découvrir aussi.

Je ne sais pas si on peut mettre Michel Morin au féminin.

On dit par contre assez bien une fille de rien.

S’il n’y a pas toujours les paroles on n’oublie pas la musique.

Et les bourgeois ont toujours besoin de monter des murs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.