Une journée ordinaire

La veille, qui tombait le jour de la Saint-Sylvestre il n’y avait pas eu d’agapes. Après un repas frugal, il s’était couché de bonne heure en prenant soin de couper son téléphone mobile pour ne plus subir le harcèlement des notifications.

Puis, après une série de rêves qui, quelques minutes auparavant, l’avait surpris par leur netteté il s’était réveillé le 1er janvier de cette année là.

Dans quelques jours il allait avoir quarante ans et il éprouva le désir d’aller acheter des croissants. Mais, en consultant l’heure il se contenta d’opter pour un café noir. Le premier vœu de l’année finissait donc comme ça, aussi sec, par une petite déception.

Mais il lui en fallait infiniment plus pour perdre son entrain , surtout ce premier jour de l’année, ce premier jour fabuleux où tous les souhaits du monde allaient se souhaiter sans relâche et par tous les moyens imaginables.

C’était une journée ordinaire avec un je ne sais quoi de foncièrement désagréable. Et il imagina que le monde entier était soudain devenu cinglé, alors que lui, assis à sa table buvait tranquillement son café en revérifiant ses véritables besoins.

Il attrapa son carnet et nota :

1er janvier 2020. Jignore si le bug informatique mondial a eut lieu, et mon absence de curiosité à ce sujet m’effraie légèrement.

Il ajouta encore quelques phrases toutes aussi insignifiantes, puis il sortit sur la terrasse. Il faisait nuit, aucune étoile, aucune lueur. Seul le bruit du ressac devant lui rappelait la présence de la mer.

Il alluma une cigarette, il constata la douceur de la température de ce début janvier, puis il tenta une fois encore de se souvenir de cette série de rêves tellement réalistes, si intenses. Leur passage semblait avoir laissé quelque chose de bizarre. Comme s’il n’avait jamais été aussi éveillé que dans ces rêves précisément et que c’était maintenant qu’il dormait. Il dormait au plus profond d’une nuit noire et sans rêve d’un sommeil on ne peut plus ordinaire.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.