Solitude

La solitude se transmet comme un virus.

Sans doute parce que nous en ressentons la nécessité comme celle d’être malade

à certains moments où tout va bien,

où nous caressons l’illusion que tout va bien,

jusqu’à nous ennuyer du tout et du bien.

Je ne savais pas que l’on pouvait se transmettre la solitude.

J’avais la mienne et naïvement j’imaginais être le seul

à la nourrir comme un petit animal d’une exigence extrême.

Et puis je t’ai rencontrée.

Est-ce l’amour que de vouloir s’approprier une solitude encore plus grande que la sienne ?

Est-ce l’amour que de dérober à l’autre, comme un feu la solitude ainsi ?

Celle qui semble être à priori si étrangère ?

Et aujourd’hui la solitude, la mienne qu’elle est t’elle vraiment ?

sinon cette maison construite de toutes les solitudes rencontrées

Et ces murs ne sont ils pas autre chose que de pauvres trophées ?

Une réflexion sur “Solitude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.