Le net et le flou

Publié dans « Propos sur la peinture » (lien sur la page d’accueil du blog)

Patrick Blanchon Blog Peintures chamaniques

Il se peut que des relations intimes s’établissent, poussées inconsciemment ou pas au travers d’un contexte plus général que cette petite bulle dans laquelle je réside. Des relations intimes se tissent entre les notions de net et de flou dans la peinture et dans le dessin.

Une fatigue de la suggestion sera apparue progressivement cette année dans ma peinture et peu à peu cette fatigue se sera étendue à cette notion d’abstraction qui aura pendant longtemps mon « cheval de bataille ».

Cette fatigue est dûe probablement à un tiraillement très ancien logé au plus profond de ma personnalité et qui rejoint cette hésitation continue, ce manque de confiance maladif entre le net et le flou que j’aurais aimé parvenir à réunir ensemble, sans doute en vain.

La difficulté que j’entrevois aussitôt c’est d’avoir à choisir un camp. Et c’est exactement la même difficulté que j’éprouvais jadis lorsque je me posais la…

Voir l’article original 646 mots de plus

4 réflexions sur “Le net et le flou

  1. « Alors dans ce cas il se pourrait bien qu’un trait net dépourvu d’hésitation en dise long sur celui qui choisit de dessiner ainsi. Dessiner de façon nette les choses est une forme d’engagement, une résistance face au flou qui peu à peu envahit le monde entier. »
    Je me comprends mieux après ça.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.