Trop de choix tue le choix

Démarrage d’une série sur le ciel à l’association proche ou je donne des cours.

Je lis ce texte sur les 4 entrées de la souffrance : l’amour, la haine, le choix, le rejet.

En une seule phrase 4 mots pour s’égarer facilement…

Car on voudrait suivre tous les mots d’ordre en même temps …

Hilarant non ?

Ou bien on reste tétanisé face à ces mots c’est selon..

Peu importe l’effet produit, ce qui compte c’est de parvenir à saisir l’absurdité

Celle du trop de choix du trop de possibilités

Il faudrait séparer tout ça faire au plus simple

Commencer par le début

Par exemple « aimer est douloureux » puis laisser reposer

Faire silence.

Une seule chose à la fois.

Si on y parvient vraiment pour un mot cela ira de soi pour les autres

Car ils sont effectivement liés sans conteste… mais ce ne sont pas des remèdes sur le rayon d’une pharmacie.

2 réflexions sur “Trop de choix tue le choix

  1. Il me semble que de l’amour, la haine, le choix et le rejet, seul le choix a un sens; l’amour et la haine sont des sentiments, des variables, par contre, le choix accepte ou renonce à toute chose, il agit sur la matière, ou médite sur son être propre, quelque chose comme ça?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.