Il faut faire quoi ?

Madeleine avait la tête dans le cul l’autre matin. ça arrive à des gens très bien. Je voyais qu’elle tournait et virait, qu’elle n’arrivait pas à s’y mettre vraiment. Du coup je la regarde, elle me regarde

— Il faut faire quoi elle me demande.

— Toujours du ciel et des nuages Madeleine.

— Pardon elle ajoute je ne me sens pas très bien, je n’ai pas dormi de la nuit.

— C’est gentil d’être venue je lui dis, tu aurais pu rester chez toi à te reposer tu sais.

— Oui mais non, je viens parce que c’est toi.

En rentrant chez moi je n’écoutais rien, je n’avais pas allumé la radio, pas désiré non plus écouter la moindre émission sur Youtube. Une envie de silence, juste regarder la route et le paysage alentour. Si vous passez par Vienne vous serez d’accord avec moi, lorsque vous verrez le Rhône s’élargir, et les collines du Pilat s’étendre dans le lointain je ne sais vraiment pas ce qu’il vous faudrait de plus.

En général il en faut toujours plus. C’est notre malédiction.

Je repensais à ce que m’avait confié Madeleine. « Je suis venu parce que c’est toi ».

Et je me disais que nous répondions ainsi souvent à une sorte d’obligation que nous nous inventions quant aux autres, à leurs exigences plus ou moins implicites.

Je me disais aussi que j’avais souvent aveuglément répondu à tout un tas d’attentes, d’exigences de la part des autres plus ou moins imaginaires comme pour éviter de me pencher sur mes propres exigences, mes propres attentes.

Il y eut soudain une belle éclaircie à la sortie de la ville juste avant d’attaquer la cote qui passe par Reventin Vaugris. Je me suis dit à ce moment là qu’il fallait que je note cela quelque part.

Répondre aux exigences, aux attentes des autres lorsque cela devient pathologique, devrait nous indiquer quelque chose. Je ne savais pas vraiment quoi, j’ai simplement garé mon véhicule, j’ai marqué ça comme ça… quelque chose dont je pourrais me souvenir si j’en avais besoin.

Une réflexion sur “Il faut faire quoi ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.