60. Marathon.

Non mais là, c’est exagéré. Je ne sais pas si vous avez vu Word War Z, mais l’armée de zombis qui cavalent après Tom Cruise, c’est que dalle par rapport à ce que j’ai aux fesses. De plus fait exceptionnel à noter déjà dans ce film, les zombis sont dotés d’une vélocité jamais vue auparavant. Et bien les dracos vont encore plus vite.

Je cours je cours je cours, je suis entrainé pour cela, je m’en aperçois en courant, c’est absolument dingue.

Ils sont des milliers et moi seul devant, à petites foulées comme une ballade matinale.

J’essaie de sauter une haie, et oh miracle, un bond facile, et de plus élégant, je retombe sur mes guiboles et reprends la course comme si de rien n’était. Monté sur coussins d’air.

C’est en passant devant la vitrine du super U que j’ai aperçu mon reflet. C’est un peu hard à avaler, mais je ne suis pas celui que j’ai cru être.

D’abord j’ai une petite tète et un très long corps type athlète africain, un corps visiblement taillé pour cavaler des heures peut-être même des jours.

J’en ai sous les baskets, je le sens. Je peux allonger la foulée. Je l’allonge et creuse la distance avec l’armée de dracos. De temps en temps je me retourne et je les vois perdre de plus en plus de terrain.

J’aperçois un fleuve. Je me demande si pour la nage c’est pareil.

C’est pareil. Un crawl d’enfer ! je tente la brasse papillon et là stupéfaction j’ai la moitié du corps qui sort de l’eau sous l’effet double hélice des bras.

Dingue non ?

J’ai presque atteint la rive. Suis ivre de ces nouveaux pouvoirs que je me découvre. Et tout à coup je les aperçois. Une armée de dracos m’attend de l’autre coté. Je suis pris en sandwich.

Je jette un coup d’oeil par dessus mon épaule. J’ai peut-être quelques options que je n’ai pas encore découvertes. Des hélices, des ailes, un bidule à faire tournoyer pour défier les lois de la pesanteur et m’élever au dessus de ce cloaque.

Rien.

Un deus machina m’arrangerait bien.

Mais non ça ne se passe pas du tout comme ça.

Les dracos savent nager , ils m’encerclent. Me voici pris à nouveau dans leur filet.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.