23. Notule 23

l’Adam de Michelangelo

Âmes sensibles s’abstenir… Devant moi trône une dent. Je ne saurais pas dire si c’est une molaire vraiment mais ça y ressemble. Je l’ai perdue voici trois semaines désormais. En mangeant un sandwich à la con, une tranche de jambon entre deux tranches de pain mou. Redoutable le pain mou. D’autant que ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, et de plus exactement de la même façon.

Je l’avais récupérée à temps avant de l’avaler puis flanquée dans la poche arrière de mon bloudjine. Et c’est en voulant mettre le linge sale à la panière, que je l’ai retrouvée au fond de la poche susdite.

Du coup je l’ai déposée devant mon clavier sur le support de mon écran plus précisément.

Ivoire un brin jaunie sur fond noir.

Et puis les jours ont passé, ils passent toujours.

J’y pense ce matin car justement je n’ai rien à me mettre sous la dent. Un petit coup de blues passager

( encore une fois, allez, vous y êtes habitués désormais) où je ne sais pas si j’ai envie d’aller m’embaucher comme marin pêcheur, ou bien me préparer un nouveau sandwich au pain mou. Mais, fortuitement je n’ai plus de jambon, et la mer c’est bien trop loin.

D’où mon regard flottant qui s’arrête soudain sur cette dent. Oh tiens une dent, mais c’est ma dent merde alors…

C’est dégueulasse je me dis. Réflexe. Puis non, après tout je suis peintre, la nature morte c’est mon rayon.

Je devrais la peindre tiens.

Après le clou du spectacle ( déjà vendu ) un grand format sur la dent sans Eve.

Bon d’un autre coté je me disperse un peu beaucoup en ce moment. Plus que d’habitude encore je crois.

C’est que ça me fait drôle d’avoir une dent sous les yeux et de ne pas me rendre compte. A part maintenant.

Comme une évidence. Comme un mot que l’on a l’habitude d’utiliser sans savoir ce qu’il veut vraiment dire, ou ce que l’on veut lui faire dire. Ce qui revient à peu près au même.

J’imagine la vie de ma dent un peu comme la mienne. De longues racines un peu tordues avec une pellicule de tartre ce qui rompt par endroit sa jolie patine brillante.

Combien de repas aurais-je donc engloutis avec ? Combien de bout de bœuf, d’agneau, de veau, de cochon, de poulet, de gras et de maigre m’a t’elle aidé à déchirer déchiqueter, mâcher ? Je n’ai plus de doliprane je ne m’engagerais pas dans les calculs, mais ça doit être quelque chose comme… innombrable, encore que ce ne soit pas non plus infini.

Et non cette dent en a forcément chassé une autre, de lait. Et le premier repas qu’elle a effectué toute contente d’être une dent pour de vrai, ben désolé mais je l’ai oublié.

J’ai juste en mémoire désormais le dernier, assez peu glorieux, comme l’époque finalement.

Se faire faucher par deux tranches de pain mou, c’est tellement con que l’évidence me saute au visage , ça tombe pile poil avec le lendemain des érections pestilentielles.

Me voici donc seul comme Hamlet avec ma dent.

Mâcher ou ne pas mâcher that is the question.

Déjà que je ne mords plus guère, ni ne croque et ne déchire presque plus… va falloir que j’étudie l’esquimau, la haute métaphysique des Inuits dont je me suis laissé dire qu’elle était éminemment reconnue pour son pragmatisme.

Quand t’as plus de dents tu manges de la purée et de la soupe. C’est pas plus compliqué que ça la haute métaphysique Inuit.

En tous cas pas plus con que le devis que j’ai reçu par email après consultation chez mon dentiste abhorré.

J’aurais encore pu faire un jeu de mot avec le fait d’avoir une dent contre lui. Mais ce serait d’une trop grande proximité encore. Je préfère m’abstenir. Passer la langue sur ma béance, pour être toujours certain qu’elle se tient là, comme un mort dans un cimetière, et pas n’importe où ailleurs ou nulle part comme ces cendres et ces paroles que l’on disperse sans savoir aux quatre vents.

Une réflexion sur “23. Notule 23

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.