40. Notule 40

visage sur papier, Gauthier 7 ans

Ecrire ainsi la nuit, quand tout le monde dort. Les petits enfants sont là pour une semaine. Ainsi les journées sont bourrées à craquer de petits moments qui s’enchainent les uns aux autres sans que la distance ne soit requise. Surtout pas.

Puis quand je me réveille au bout de quelques heures de repos, toute cette distance neuve est là.

J’ai toujours pratiqué ainsi. Entre l’immanence et la distance qui me sert de ligne pour pécher dans le courant des choses quelques éléments à retenir, non pour m’en souvenir, mais parce qu’ils symbolisent quelque chose sur laquelle je n’arrive pas à poser vraiment le doigt. Une sorte d’énigme.

Un peu comme un tableau finalement que je commence en état de transe, en me remettant au hasard, à cette fameuse immanence, dans un premier temps. Puis je pose celui-ci sur le chevalet, je recule de quelques pas et c’est seulement à ce moment là, lorsque j’arrive à une certaine distance que je peux découvrir quelque chose d’insolite. Quelque chose qui ne sera pas un cliché. Et qui va alors si je peux utiliser ce mot : m’inspirer.

Puis la vie reprend ses droits et nécessite d’expirer.

Ecrire ainsi c’est une façon d’expirer. Puis dans quelques semaines, quelques mois quelques années, qu’en sais-je, quand j’aurais pris suffisamment de distance encore, tout cela m’inspirera peut-être. Mon projet s’arrête souvent à cela concernant ces textes. A un peut-être.

Mais cela tient plus de l’incantation, d’une petite chanson que l’on se chante à soi-même.

Pour que la vie passe vite et en même temps intensément, profondément comme une entaille, cette notion de projet a toujours été une sorte de d’étai ou de béquille. Parce que je me sens handicapé de la traverser ainsi sans y penser.

je n’ai pas ce courage là.

2 réflexions sur “40. Notule 40

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.