70. Notule 70

Labyrinthe au crayon

Seulement 15 minutes. Ensuite il faudra s’enfouir dans la journée de stage, se tourner entièrement vers l’autre, s’oublier. Tout en maintenant cette vigilance, celle de l’indien qui marche pieds nus dans la forêt. Ne rien fixer trop longtemps, naviguer tout en gardant le cap.

C’est la même conscience, se le répéter comme un mantra. Le savoir, la connaissance, tout comme l’ignorance ne sont que les acteurs obligés de cette conscience qui joue sans cesse à s’oublier pour mieux se retrouver.

Le thème du jour est une évidence puisqu’il s’agit d’étudier l’art du labyrinthe.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.