86. Notule 86

Comme il y avait ce risque évident de se retrouver gros jean comme devant, j’ai toujours éprouvé beaucoup de compassion pour les personnages les plus affreux rencontrés dans ma vie. Comme si c’était une manière de prévoir une certaine sollicitude envers un moi à venir.

A coté de ça j’étais ébloui par la netteté des décisions prises par les personnes que j’ai pu fréquenter quant à toute la cohorte de mes « pardonnés d’avance ».

Ce tranchant net des affirmations, comme des couperets, et qui surgissaient de façon intempestive de tous les cotés, m’obligeait à devenir une sorte d’Harrison Ford s’enfonçant avec sa foi dans des galeries souterraines sans fin.

Je n’arrivais jamais à condamner totalement personne pas plus que moi-même. Et je crois que la plupart de mes ennuis viennent justement de cette impuissance crasse.

Sans doute que ma vie eut été différente si j’avais su dire merde en temps et en heure. Mais il m’aura fallu tellement de temps, tellement d’années d’atermoiements…

Les rares fois où l’expression a surgit de mon bec ce fut homérique. Sans aucune nuance.

Merde disais je et dans la stupéfaction générale je me foutais à poil, en montrant mon cul.

Puis j’allais souffrir comme un chien sur le bas coté des chemins, ne voulant plus rien entendre ni plus rien voir de ce monde débile.

J’ai du le faire en tout et pour tout 4 ou 5 fois. Ce n’est pas beaucoup. Mais c’est sans doute ce qui m’a été alloué, suffisant pour être ce que je suis à présent.

Je veux dire ce type débordant de compassion certes pour tous les êtres vivants, mais qui ne cherche pas à les approcher. Qui veut plus que tout au monde m’en tenir à bonne distance.

A coté de ça je ne me fréquente pas beaucoup moi non plus, le moins possible et seulement lorsque j’y suis contraint, je fais partie du lot.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.