Parler pour être entendu.

Je viens de lire le malheur de quelqu’un. Il se plaint de n’avoir pas été entendu. Mais alors… faut-il parler pour être écouté ? et là je tombe à nouveau des nues.

Il faudrait que je rumine un peu ça.

Car je parle pour le plaisir de parler, et d’ailleurs assez souvent pour ne pas dire grand chose.

Et aussi faut-il penser à l’herbe que l’on fauche, aux grands arbres qui tombent sous les scies.

Parlent-ils pour dire des choses importantes qui m’auraient à ce point échappées ?

Et le caillou que l’on prend au chemin pour le jeter à l’eau

Et toutes ces fleurs qu’on cueille pour offrir son cœur soi disant ?

De quoi ça parle tout ça vraiment ? Ai je raté vraiment quelque chose ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.