Je me suis aperçu ( #40jours exercice du 9eme jour variante )

Un acteur, dans ce bar de Saint-Germain, accoudé au bar, seul, hermétique, on le reconnaît mais on ne s’en approche pas, quelque chose empêche l’approche. Son regard, son nez, quelque chose d’inquiétant sur son visage, comme si le dégoût c’était ce rôle qu’il est en train de jouer. Le joue t’il vraiment ? Il doit aller puiser du vrai au fond de lui tant c’est bien joué. Je l’aperçois à chaque fois que je viens ici, vers 22h, quand il ne reste plus que les habitués. Je les connais tous les habitués, mais pas lui, je reste toujours bien à distance je me suis aperçu.

La jambe est partie en avant, je suivais ça des yeux en téléphonant dans la rue une conversation chiante, en fait un monologue. Je regardais cette femme âgée et je pensais à ma mère. Une femme élégante, avec des talons aiguille, mais rien de vulgaire, et à un moment j’ai vu la jambe partir en avant, cela formait un angle inattendu, c’est aussi ça qui a éveillé mon intérêt. Puis le corps s’est retrouvé déséquilibré, c’était d’une logique implacable qu’elle se casse la gueule sur le trottoir je me suis aperçu.

Lu un passage d’Hildegarde de Bingen dans le RER sur la façon dont s’achèvent les choses, comment elles se désagrègent, pourrissent, meurt et disparaissent. De deux choses l’une, c’est soit par la mort humide ou la mort sèche. J’ai levé les yeux du bouquin en arrivant à Vincennes et j’ai suivi du regard ce type d’un certain âge qui me rappelle de mauvais souvenirs, une défaite, je l’ai suivi ainsi des yeux depuis le quai jusqu’au siège où il s’est assis juste devant moi, ses yeux gris bleus se sont accrochés à l’au- delà des vitres, j’ai suivi son regard pour voir et comme il faisait sombre à l’extérieur je n’ai vu que son reflet, son regard était planté dans le mien je me suis aperçu.

Quand Coucou, ma copine pute de la rue des Lombards entre dans la salle à manger, qu’elle s’écrit joyeusement »mon chéri » que son parfum atroce envahie toute la pièce puis qu’elle pose son cul énorme sur la chaise, celle-ci couine je me suis aperçu.

À la caisse du supermarché d’Aubervilliers juste en face de chez moi je plaisante avec cette fille blonde à l’air triste, au début c’était pour rire je lui ai proposé qu’elle vienne prendre un verre chez moi, j’habite juste en face j’ai dit.. Après le boulot j’ai ajouté . Elle m’a regardé et ses yeux ont changé elle était étonnée. Il y a eu un moment de flottement et j’ai senti qu’il ne fallait pas que je me dégonfle à ce moment là. Elle le prenait au sérieux je me suis aperçu

J’attendais que mon épouse ressorte de l’hôpital, j’étais mal garé, une heure que je cherchais une place de stationnement. Il y avait un vent terrible, obligé de refermer la vitre du véhicule et la fumée de la cigarette envahissait l’habitacle. Mon épouse n’aime pas que je fume dans la voiture. De temps en temps j’essayais d’ouvrir la portière pour aérer un peu. Une camionnette blanche a faillit me l’arracher en passant puis s’est garée en double file. Un type est sorti en courant, à ouvert la porte arrière pour attraper des colis, mais il y en avait trop, et de tailles différentes, c’était prévisible qu’avec ce vent il flanque tout par terre et qu’il perde du temps à se baisser pour tous les ramasser je me suis aperçu.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.